Grèce : Le gouvernement arrête le championnat !

 

Nouvellement arrivé aux affaires en Grèce, le parti Syriza, très offensif sur le plan économique, a décidé également d’imprimer sa patte sur le sport. Le gouvernement grec vient en effet de mettre fin provisoirement aux activités du championnat locale.

Une décision qui intervient après de graves manquements constatés dimanche lors de l’opposition entre l’Olympiakos et le Panathinaikos. De graves violences qui se sont poursuivies hors de la pelouse entre patrons des deux formations à deux doigts d’en venir aux mains au cours de la réunion du comité directeur du championnat grec. Autant d’éléments qui ont contraint les nouveaux dirigeants grecs à fermer les portes de la Superleague, le temps pour les esprits de retrouver la sérénité permettant sa réouverture. Suite à cette mesure gouvernementale, le président de le Superleague Giorgos Borovilos estime le parti au pouvoir veut se pencher sur la question en vue de la cessation des violences autour des rencontres de football. «Nous avons été informés que la Superleague a été suspendue indéfiniment. Nous avons un nouveau gouvernement qui cherche à attirer l’attention sur ce sujet, à entamer des discussions autour de ces violences.»

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someone