Le journal du mercato du 26 août (Lille, OM, PSG, OL...)

Chaque soir, retrouvez les informations essentielles ainsi que les rumeurs ayant rythmé la journée en ce qui concerne l’actualité foot.

Le bras de fer s'intensifie entre Thauvin et le LOSC

Bien décidé à être transféré avant la fin du mercato, Florian Thauvin a quitté la ville de Lille selon La Voix du Nord. L'ancien Bastiais n'a pas apprécié que le LOSC repousse une nouvelle offre de l’OM, samedi, d’un montant de 8 millions d’euros assortie de 2 millions de bonus. « La seule chose que je peux dire, c’est que Florian Thauvin est très mal conseillé. Son entourage n’adopte pas la bonne conduite. Je ne connais pas le problème de ce Adil, celui qu’il appelle Tonton (…) Le seul puni, c’est lui car il ne joue pas et il est en train de bousiller sa réputation », a déploré le président Michel Seydoux.

Milan ou la Roma pour Sakho ?

Laissé en tribunes par Laurent Blanc dimanche soir, à l'occasion de la rencontre entre Nantes et Paris, Mamadou Sakho ne sera certainement plus un joueur du PSG à l'issue du mercato estival. Selon L'Equipe, il devrait prochainement recevoir une proposition de l'AC Milan, qui éprouve actuellement des soucis défensifs. De son côté, Le Parisien nous apprend que les dirigeants de l'AS Roma souhaitent en faire le successeur de... Marquinhos. Le club de la capitale n’accepterait qu’un prêt sans option d’achat, à condition que le joueur prolonge son contrat jusqu'au mois de juin 2017.

Les frères Ayew sur le point de quitter l'OM ?

En cas d'offre intéressante, l'OM pourrait céder André Ayew. Selon The Times, Newcastle aurait proposé 7 millions de livres (soit un peu plus de 8 millions d'euros) pour débaucher le joueur ghanéen. Son frère, Jordan, est également sollicité en Angleterre. D'après L'Equipe, le club de West Bromwich Albion souhaiterait l'attirer dans ses filets. Le plus jeune de deux frères accepterait d'être prêté par Marseille.

Gomis réintégré dans le groupe professionnel lyonnais ?

Poussé vers la sortie par Jean-Michel Aulas, Bafé Gomis n'a toujours pas quitté les bords du Rhône. « Il sera réintégré et en concurrence dès le 2 septembre, si il n'a pas trouvé de club : ce qui n'est pas très bon pour son image », a prévenu le président rhodanien sur Twitter, répondant à la question d'un internaute. « A Lyon, l’unique vainqueur de la semaine s’appelle Bafétimbi Gomis. En foot comme en amour, les absents ont toujours raison. Enfin, ça dépend. Gomis et Jean-Michel Aulas jouent un bras de fer perdant-perdant. Le président de l’OL a besoin de son attaquant et l’intérêt de Gomis passe par une saison réussie à Lyon. Alors, on siffle l’armistice ? Seul Aulas a le pouvoir de dire stop. On efface tout, on n’oublie rien. La paix des braves, le bal des faux-culs, la presse ironisera mais JMA s’en moque. La raison d’état est la plus forte. Le mercato s’achève le 2 septembre », a analysé le journaliste Pascal Praud, sur son blog.


Par Arnaud LAPOINTE
Publié le 27 août 2013 à 00:30 | mis à jour le 27 août 2013 à 00:30

Facebook
Twitter
email
Whatsapp