Transfert - Losc -OM : Thauvin, Labrune répond aux dirigeants du Losc

Publié le 28 août 2013 à 12:20

Le dossier Florian Thauvin (Lille) n'est pas encore refermé même si le président de l'OM, Vincent Labrune affirme que son club ne va pas aller au-delà de sa dernière offre de samedi de 8 millions d'euros, plus 2 en option pour le jeune attaquant.

Accusé par Frédéric Paquet, le directeur sportif du Losc de manoeuvrer en souterrain auprès de Thauvin, le patron de l'OM a déclaré dans les colonnes du quotidien l'Equipe : « Frédéric Paquet a raison, ce n’est pas normal de monter un salarié contre son employeur. Et d’ailleurs, l’OM n’a jamais utilisé de telles méthodes. Si on avait voulu inciter le joueur à aller au bras de fer, on aurait proposé à son conseiller de déplacer l’affaire sur le terrain médiatique. Or, le joueur n’a jamais déclaré publiquement qu’il voulait aller à l’OM.»

Pour le dirigeant marseillais, si son club est revenu à la charge récemment avec une nouvelle offre de 10 millions d'euros, ce serait parce que ses homologues lillois lui auraient passé un message sur leur envie de lui céder le joueur. Il a rajouté à ce propos : « Premièrement, on a fait une offre fin juin, avant de s’arrêter là. Deuxièmement, si nous avons formulé une nouvelle offre samedi, c’est ­parce que les conditions étaient réunies pour une reprise des négociations. J’insiste lourdement sur ce fait. On a fait passer des messages à l’OM pour nous dire que le LOSC était de nouveau ouvert à la discussion. Après, Michel Seydoux (le président lillois) a réfléchi avant de refuser notre proposition. Dont acte. Le débat est clos. Nous ne sommes pas des kamikazes ! Cette ­attaque est donc totalement gratuite et erronée. »

Le dossier Thauvin, malgré les déclarations des uns et des autres, devrait bien être bouclé pour 12 millions d'euros, même si le Losc en exige 12 en ce moment.

Par Gary SLM