ASSE : Boucler sa carrière chez les Verts, Perrin signe pour un "oui"

Publié par Antoine Levy le 11 septembre 2013 à 10:38

Loïc Perrin est à l'ASSE ce que Steven Gerrard est à Liverpool, c’est-à-dire un joueur fidèle et stable. Formé au FC Périgneux puis au FCSCV, le natif de Saint-Étienne a rejoint le club de sa ville pour parfaire son éducation sportive. De 1997 à 2003, Perrin apprendra avec sérieux ce qu'il rend aujourd'hui aux Verts depuis 2003, année de son intégration à l'équipe première des Verts.

Même s'il affirmait récemment avoir pensé à quitter le club en 2010, c'est toujours à l'ASSE que Loïc Perrin se sent le mieux. Pour preuve, après 16 ans de carrière sous les couleurs stéphanoises, l'homme espère finir là où il a commencé au haut niveau. Il a confié au Progrès, à la question de savoir s'il comptait finir sa carrière à Saint-Étienne : « Vu comme cela se passe aujourd’hui, je réponds oui. Je suis chez moi et je m’y sens super bien ».

Pour trouver un joueur aussi imprégné de la culture de son club en France, il faut regarder du côté des Girondins de Bordeaux où seul Marc Planus fait aussi bien depuis 1990 à son arrivée au centre de formation de ce club. Passé pro en 2001, le défenseur de 31 ans est toujours au service du seul club qu'il a connu depuis le début de sa carrière. Une autre curiosité de ce type se trouve au SC Bastia où évolue Yannick Cahuzac depuis 2002.

Mamadou Sakho aurait pu rester le joueur club du PSG, mais a fini par céder à l'appel de l'étranger, maltraité qu'il était par ses deux derniers entraîneurs.

Afficher les commentaires