L1 PSG : Avec la manière

C'est un match abouti qu'a réalisé le PSG, hier, à CD. Ceci oblige a reconsidérer les critiques qui furent émises à l'égard de Laurent Blanc. Le style de jeu déployé hier soir est craché celui du Président et il emballe. Défense imperturbable se payant le luxe de contrôler les ballons et de relancer en triangle. Milieu virtuose captant tout les ballons et relançant par les ailes avec un Lucas bien positionné latéral pour une fois, d'où son but.

En réalité, on observe combien des joueurs techniques comme ceux du PSG peuvent user l'adversaire car celui-ci court après le ballon et doit déployer beaucoup d'efforts pour remonter le ballon.

Force est de constater malgré les dénis de L. Blanc que Menez et Pastore n'ont pas fait trop défaut.

Débuts prometteurs de Lucas Digne qui doit pourtant mettre le but à la 72e après une première tentative d'Ibra. Un blâme à AdrienRabiot qui manque un but tout fait face à Carrasso, à la 79e. Il devrait avoir honte auprès de joueurs qui le dépassent de la tête et des doigts de pied...en talent.

Ibra échoue à 4 reprises : 59 - 72 - 77 et 80e et scoop fait partie du CDFDM au profit de Cavani (81e) et l'accepte en faisant rizette.

Les stats sont éloquentes, le PSG a réalisé près de 700 passes pour moins de la moitié pour Bordeaux ! Sans parler des 14 tirs au but qui eussent pu faire mouche.

Notez bien : CDFDM signifie "coaching de fin de match" et le titre de la Brève brocarde le pur style journalistique sportif (on appelle cela un cliché en littérature).



Par Etienne Le Preux
Publié le 14 septembre 2013 à 11:20 | mis à jour le 14 septembre 2013 à 11:20

Facebook
Twitter
email
Whatsapp