ASSE : Et s'ils avaient conservé les bijoux de famille !

C'est une habitude à Saint-Etienne, pour boucler les budgets, on vend les bijoux de famille. Jugez plutôt :

Deux milieux : Guilavogui (Atlético Madrid) et Matuidi (PSG)

Attaquants : Aubameyang (Dortmund) - Gomis (OL) - E. Rivière (Monaco).

Mais il pourrait y avoir, par la suite : Ruffier - Zouma !

Imaginez un instant quelle équipe aurait Saint-Etienne à l'heure actuelle sans vendre ces bijoux !

On pouvait croire, un moment, le banc retrouvé à Saint-Etienne mais regardez l'armada proposée d'entrée en avant contre Toulouse, vendredi dernier à GG. En seconde mi-temps, il ne restait que Mollo comme munition de réserve et Perrin sorti, la défense a été un peu en difficulté. En milieu, sans Guilavogui, Clément n'a pas encore le régime de croisière.

Tous ces joueurs évoluent dans des clubs d'élite avec des salaires bonbon dont un certain Matuidi qui doit toucher désormais 1 plaque par mois.

C'est ainsi que le club s'affaiblit puisque les montants des transferts : 13 pour Aubame et 10 pour Matuidi, par exemple, sont émiettés sur plusieurs joueurs de second rang.

Pour le moment, Saint-Etienne est troisième malgré une défait à GG contre TFC mais parce que en haut, on a fait nul lors de la 6e journée : Monaco - PSG - OM.

Mais regardez comment les sans grade se ramènent en tête : Nice - Rennes - Lille !

Mardi, il faudrait battre l'OM pour qu'on puisse dire de l'ASSE : "Elle a tout d'une grande" (Une toto française célèbre).

NB : Catch a glance to the responsible, up where, you have his photograph !



Par Etienne Le Preux
Publié le 23 septembre 2013 à 09:21 | mis à jour le 23 septembre 2013 à 09:21

Facebook
Twitter
email
Whatsapp