Mardi soir, Jean-Michel Larqué commentait la rencontre entre le Borussia Dortmund et l’OM (3-0), comptant pour la 2e journée des phases de poule de Ligue des Champions.

A l’issue du match, le consultant sportif a dressé un « constat terrible ». « Marseille n’a pas existé. Jamais ils n’ont fait illusion, et à aucun moment on a pu espérer un résultat positif de la part de l’Olympique de Marseille (…) On a mesuré la différence d’intensité entre un Borussia habitué à faire ce genre de match et l’OM. Quand il a des intentions, le Borussia va au bout. Sur le premier but, ça a été une leçon : coup franc pour Marseille, et sur la contre-attaque, on se retrouve à six maillots jaunes contre trois maillots blancs », a-t-il analysé.

Pour l’ancien joueur de Saint-Etienne, le club phocéen n’a quasiment plus aucune chance de se qualifier pour les 8e de finale de la C1. « Même si Naples a perdu à Arsenal (2-0), il est bien trop tôt pour dire qu’ils sont en difficulté. Si on veut sauver l’honneur, c’est peut-être contre Naples qu’on peut le faire, mais de là à accrocher ne serait-ce qu’une troisième place, honnêtement, après ce que j’ai vu dans les deux premiers matches, je n’y crois guère », a-t-il conclu. Lors de la prochaine journée, l’OM accueillera Naples au Stade Vélodrome.