Newcastle - Arsenal - Mercato : QPR n'est pas prêt de lâcher Rémy

Publié le 08 janvier 2014 à 16:57

Actuellement en prêt du côté de St James Park, Loïc Rémy n'a toujours aucune certitude sur son avenir à court terme.

Propriété des Queens Park Rangers, prêté à Newcastle cette saison et dans le viseur d'Arsenal depuis plusieurs semaines, l'international français est au coeur d'un improbable imbroglio.

QPR refuse de lâcher l'affaire

A l'instar du buteur, Harry Redknapp est incapable de s'exprimer sur le sujet. Dans une déclaration parue ce mercredi dans les colonnes du Daily Mail, le manager des Rangers a cependant donné son avis sur l'approche des Gunners.

"C'est compliqué (...). Si quelqu'un était venu me voir et m'avait offert 15 ou 16 millions de livres (soit environ 20 millions d'euros) pour lui, je l'aurais vendu. Cela aurait été mon choix, mais la décision appartient au président. Je ne sais pas où en est l'affaire. Vous diriez qu'ils veulent le prendre ou pas? S'ils ne le font pas, quelqu'un d'autre le fera (...). Aujourd'hui, il vaut probablement le double de son prix d'achat."

A en croire le quotidien britannique, le futur de Loïc Rémy ne serait pas uniquement une question d'argent. Tony Fernandes, propriétaire de QPR, souhaiterait ainsi faire de l'ancien lyonnais le fer de lance de son attaque l'année prochaine, en cas de remontée du club en Premier League.

Tandis que le principal intéressé clamait dernièrement son désir de retrouver la Ligue des champions, les envies de son décideur pourraient toutefois l'obliger à patienter au moins une année supplémentaire. D'autant plus que la clause libératoire du joueur -de 8 millions de livres, soit 10 millions d'euros- sera obsolète à l'issue de la saison.

Par Eitel Mabouong

Facebook
Twitter
email
Whatsapp