Mercato : Hulk, Vucinic, Chicharito... quelle solution pour Monaco ?

Publié le 28 janvier 2014 à 00:25

Contraint d'évoluer sans leur buteur colombien jusqu'à la fin de l'exercice, le staff monégasque envisagerait de recruter sur le front de l'attaque cet hiver.

Après les pistes Mirko Vucinic et Hulk, Javier Hernandez serait la nouvelle cible du club de la principauté. A la recherche d'un joueur confirmé afin de pallier l'absence du "Tigre", l'AS Monaco aurait des vues sur le Mexicain. Cantonné au banc de touche du côté d'Old Trafford, "Chicharito" a dors et déjà clamé ses velléités de départ la semaine dernière.

Les Monégasques ne sont cependant pas les seuls à penser à l'attaquant des Red Devils. Comme pour le dossier Vucinic, les Rouges et Blancs devront faire face à la concurrence de l'Inter Milan. Il y a quelques jours, une rumeur faisait par ailleurs état d'un possible échange entre Hernandez et Fredy Guarin d'ici la fin du mercato.

L'arrivée d'un avant-centre de renommée internationale ne serait néanmoins pas une priorité absolue sur la Côté d'Azur. Désireux de faire de Radamel Falcao son fer de lance la saison prochaine en Ligue des champions, le club pourrait alors se contenter d'un joueur d'appoint pour les six mois à venir, et éventuellement en prêt. Il ne devrait ainsi par mettre les 40 millions nécessaires pour attirer Hulk en janvier.

Ranieri cherche-t-il vraiment un remplaçant à Falcao ?

Outre le cas du brésilien, la question reste de savoir si Claudio Ranieri a véritablement l'intention de recruter sur le marché hivernal. En conférence de presse d'après-match, à l'issue de la victoire des siens sur l'Olympique de Marseille dimanche soir (2-0) au Stade Louis II, le "Mister" a laissé planer le doute sur l'arrivée d'un probable renfort.

"Germain, c’est bien. Je l’ai déjà dit. Pour moi, c’est un bon joueur. Maintenant sans Falcao, il reste, c’est normal. C’est trop tôt pour dire si l’équipe a digéré la longue blessure de Falcao. La motivation des attaquants est très bonne pour l’équipe. Recruter un autre attaquant ? Demander au président. J’ai parlé avec lui. Vous savez ce que je pense."

A défaut de savoir si un attaquant débarquera dans la principauté dans les quatre jours à venir, on sait au moins que Valère Germain, un temps sur le départ, ne quittera pas l'AS Monaco ce mois-ci.

Par Eitel Mabouong