Raphaël Raymond (L'Equipe) : « L’OM ne pourra regarder le PSG de loin pendant longtemps  »

Publié le 06 mars 2014 à 01:05

Journaliste à L'Equipe, Raphaël Raymond vit à Marseille et couvre l'actualité de l'OM tout au long de la saison pour le quotidien national. Entretien.

Foot-sur 7 - Dimanche dernier, les joueurs de l'OM n'ont jamais réussi à faire illusion lors du « Classique ». Les Phocéens n'ont-ils pas abordé cette rencontre avec une trop grande fatalité ? Avaient-ils une seule chance de battre le PSG ?

Raphaël Raymond - Il existait bien une chance car José Anigo avait aligné une composition d'équipe offensive. Malheureusement pour eux, les Phocéens ont été confrontés à leur propres limites. Il y a une différence entre vouloir et pouvoir. Ils ont certainement voulu gagner mais ils ne pouvaient pas. Même s'ils sont bien rentrés dans le match, ils ont ensuite constaté qu'il existait désormais deux classes d'écart entre les deux clubs.

Aujourd'hui, l'OM pointe à la 5e place du classement, à six longueurs du podium. Quel serait le scénario idéal pour que Marseille puisse terminer à la 3e place ? Les hommes d'Anigo ont-ils réellement le niveau pour pouvoir la décrocher ?

Ils ont le niveau, même s'ils ont du retard au classement. Depuis le début de l'année, hormis face à Monaco et Paris, l'OM s'est montré assez performant. La moyenne de points du club est intéressante. Aujourd'hui, la dynamique est stéphanoise, les Verts sont favoris pour terminer à la 3e place en fin de saison. Lille doit encore aller à Monaco et à Marseille. Les Dogues devront également affronter le PSG. Le calendrier leur semble donc défavorable. Marseille possède une certaine expérience dans cette course aux places qualificatives pour la Ligue des Champions. Ce n'est pas forcément le cas de l'ASSE, qui pourrait connaître la peur de perdre...

Après la campagne catastrophique de l'OM en Ligue des Champions cette saison, ne serait-il pas plus judicieux que le club phocéen ne termine pas sur le podium ?

Si vous posez cette question à Vincent Labrune, il ne sera certainement pas d'accord. Financièrement, c'est extrêmement important pour l'OM de terminer sur le podium. On attend du club qu'il dispute la Ligue des Champions, pas qu'il la gagne. Serait-ce un mal pour un bien que Marseille ne dispute pas la prochaine C1 ? Je ne crois pas du tout à cette théorie. Les grandes équipes se doivent de participer aux grands événements.

itw raymond 2

Sur le papier, le mercato estival de l'OM semblait convaincant. Or, il a rapidement montré ses limites. Quelles sont les principales erreurs commises dans le recrutement selon vous ?

Beaucoup de supporters se sont laissés aveugler, alors que plusieurs recrues étaient méconnues. Plagier le projet du Borussia Dortmund, ce n'était pas forcément une bonne idée. Imbula, ce n'est pas Gündogan. Les gens attendent que l'OM redevienne le club qu'ils ont aimé. Copier l'idendité d'un autre club n'est pas judicieux. Mais Vincent Labrune n'est pas le seul coupable. Lorsqu'il entraînait l'OM, Didier Deschamps expliquait que l'expérience était importante pour jouer dans ce club. Pour un joueur, faire sa post-formation à Marseille, c'est vraiment très compliqué...

« Mandanda et Valbuena ont envie d'aller voir ailleurs »

Vers quelle politique de recrutement doit tendre le club olympien lors de l'été prochain ?

Pour répondre à cette question, il faudrait savoir quels seront les moyens de l'OM pour le mercato. Je constate aujourd'hui que l'effectif est en fin de cycle. Nombreux sont les joueurs à avoir gagné beaucoup de trophées à l'OM : Mandanda, Diawara, Cheyrou ou encore Valbuena. Il existe un réel problème de dynamique. Il faudra donc que les dirigeants réussissent à bien vendre pour ensuite pouvoir bien acheter. Cette équation me semble compliquée. Aujourd'hui, « dénicher » de bonnes affaires est devenu de plus en plus difficile, étant donné que tous les matches sont télévisés. Par exemple, si Imbula avait été une réelle « pépite », il aurait certainement été recruté par une grosse cylindrée européenne.

Steve Mandanda et Mathieu Valbuena n'ont-ils pas fait la saison de trop sous les couleurs marseillaises ?

Non et heureusement qu'ils sont là ! Maintenant, c'est certain qu'ils ont envie d'aller voir ailleurs. Ces deux joueurs ont toujours fait preuve d'une réelle implication et d'un sérieux à toute épreuve. Il doit exister une forme de lassitude. Mandanda a failli être recruté par Monaco lors de l'été dernier. Quant à Valbuena, il ne reçoit pas de propositions émanant des grands clubs. Il souffre de sa taille et de son image. Mais c'est un joueur qui a toujours su repousser ses limites. S'il réalise une grande Coupe du Monde, il pourrait signer chez un cador.

Nombreux sont les supporters phocéens à attendre que le club soit repris par un riche investisseur. Est-ce réalisable à court ou moyen terme ?

A moyen plus qu'à court terme, certainement. Avec le nouveau stade, le club pourrait être repris par un nouvel actionnaire. Une chose est sûre : je ne vois pas l'OM regarder le PSG de loin pendant longtemps !

Par Arnaud LAPOINTE

Facebook
Twitter
email
Whatsapp