L1 - Monaco 2 - 1 Sochaux : Les Monégasques sans briller

Publié le 08 mars 2014 à 22:26

A la démonstration tranquille du PSG à Bastia cet après-midi (victoire 3-0), le dauphin monégasque a répondu par une de ces prestations bien pâles dont lui seul à le secret. Car depuis quelques journées, la recette est la même : un début de match de haut vol, souvent ponctué par un but, puis un inexplicable néant, avant que la victoire ne finisse par se dessiner soit sur un fait de jeu, soit sur un but ric-rac dans le temps additionnel.

Ce samedi soir, l'ASM n'a pas dérogé à la règle. Le club de la principauté a vu son bon début de match récompensé par un but précoce de Dimitar Berbatov (6ème mn), son premier en L1, qui reprenait du droit un centre de l'inévitable Kurzawa. Mais si les hommes de Claudio Ranieri ont largement dominé les débats en première période, ils ont montré un visage beaucoup plus timoré au retour des vestiaires, permettant aux Sochaliens d'entrer enfin dans la partie.

Mais pour une faute de Faussurier sur Berbatov, encore lui, dans la surface de réparation, les Doubistes ont concédé un pénalty que James Rodriguez ne s'est pas fait prier de transformer (54 ème).

Les hommes d'Hervé Renard ont eu le mérite de ne pas abdiquer, réduisant même la marque à la 83ème minute par Butin, avant que l'élan des Sochaliens ne soit coupé par l'expulsion de Jordan Ayew pour un geste d'humeur sur Raggi (84ème).

Fébriles même en supériorité numérique, les monégasques ont accueilli le coup de sifflet final avec soulagement, eux qui accusent toujours un retard de 8 points sur le leader parisien; un retard qu'ils ne semblent pas en mesure de rattraper vu leur niveau de jeu peu flamboyant.

Par Hakim Maludi