OM - Mercato : après l'échec Villas-Boas, qui pour remplacer Anigo ?

L'étau se resserre autour de l'identité du futur entraîneur olympien. Tandis qu'une pléiade de noms a récemment été évoquée, certains d'entre eux seraient déjà à oublier.

La fin de saison approche à grands pas et, à l'instar des performances phocéennes sur les pelouses de Ligue 1, on a du mal à y voir clair sur l'identité du prochain coach marseillais. Comme pressenti depuis plusieurs mois, José Anigo a de nouveau fait part de ses intentions cette semaine, confiant ainsi "(qu'il) est certain et je peux vous annoncer c'est que moi j'arrêterai".

Spalletti, Laudrup, Villas-Boas... des pistes à enterrer

Tandis que le directeur sportif officialise l'arrêt de sa fonction d'entraîneur intérimaire, le nom de son successeur n'a toujours pas été dévoilé. Interrogé au sujet de la piste Michael Laudrup, récemment licencié par Swansea, Anigo a laissé planer le doute en conférence de presse. "Il y a une rumeur sur Michael Laudrup. Je ne sais pas… Ce sera la surprise. Ce n’est pas le nom qui doit nous séduire mais la qualité du mec. On peut avoir un nom et puis quelquefois il n’y a rien derrière, c’est creux. Ce qui est important c’est, en plus du nom, d’avoir une belle personne qui part sur un beau projet."

Outre le Danois, la presse hexagonale relayait cette semaine un possible intérêt de Vincent Labrune pour André Villas-Boas. Remercié par Tottenham durant l'automne, l'éternel "Special Two" semble néanmoins prendre la direction du Zénith Saint-Pétersbourg si l'on en croit une information dévoilée par Sport Mediaset, qui assure que le Portugais est attendu en Russie dans les jours à venir. Le médias transalpin précise par ailleurs que Luciano Spalletti, évincé par le club russe en début de semaine et dont le nom revenait avec insistance aux abords du Stade Vélodrome, pourrait quant à lui rejoindre l'Inter Milan au terme de l'exercice.

La dernière tendance ferait de Vahid Halilhodzic, actuellement en poste avec la sélection algérienne, l'un des principaux favoris aux côtés de Boudewijn Zenden. A défaut de confirmer ces rumeurs, José Anigo s'est contenté d'affirmer qu'il avait déjà eu vent du nom de son successeur, assurant au passage que le club ne manquait pas de postulants. "Si je suis au courant ? Il vaut mieux pour moi. Ma mission s’arrête dans deux mois. Il y aura un candidat. Pour un entraîneur, l’OM, Ligue des champions ou pas, cela reste une grosse machine et un beau projet . Des propositions extérieures, je peux vous dire qu’il y en a beaucoup, beaucoup, beaucoup."

"On veut nous vendre du rêve"

Alors que les possibilités s'amenuisent au fil des jours, Jean-Michel Larqué se veut catégorique... et pessimiste. Sur les ondes de RMC, il a ainsi dévoilé son point de vue sur cette affaire. "On parle déjà de nouvel entraîneur, de Zenden, mais je crois que malheureusement les gens n’ont pas trop envie d’arriver à Marseille dans cette situation. Et finalement on veut nous vendre du rêve mais on en est incapable car personne ne viendra. A part quelques joueurs de temps en temps…"





Par Eitel Mabouong
Publié le 15 mars 2014 à 18:24 | mis à jour le 15 mars 2014 à 18:24

Facebook
Twitter
email
Whatsapp