L1 - OM : "Je ne vois pas un entraineur de calibre international venir à l'OM."

Publié le 26 mars 2014 à 18:16

Les dirigeants de l'Olympique de Marseille s'activent depuis plusieurs semaines pour trouver un successeur de renom à José Anigo. Vincent Labrune souhaite confier le poste à un entraîneur d'envergure internationale, francophone, et libre de tout engagement. En attendant, André Villas-Boas a décliné l'offre, Mircea Lucescu ne semble pas intéressé, et Eric Gerets continue, à la manière d'un Drogba, de répéter son amour pour l'OM, sans qu'un retour au Vélodrome ne semble possible en l'état.

Mais qui donc voudra bien poser ses valises à Marseille, dans un contexte sportif et extra-sportif toujours aussi particulier, au coeur du public le plus exigeant de France, et forcément dans l'ombre d'un José Anigo qui continuerait de tirer les ficelles en tant que directeur sportif du club ? Si l'OM signifie encore quelque chose à l'échelle nationale, le club ne semble pas du tout avoir la même aura qu'un PSG ou qu'un Monaco à l'international. Pour le journaliste Thierry Cros, cet anonymat sur la scène mondiale devrait priver le club phocéen du grand nom qu'il cherche à attirer sur son banc.

"Ceux qui rêvent le plus de l'OM ce sont les coachs français, et non pas les entraîneurs étrangers. Pourquoi ? Parce que le club a une dimension nationale, contrairement au PSG et à Monaco qui ont pris une dimension internationale, a expliqué le journaliste sur le plateau deL'Equipe du Soir. L'OM c'est la France, la preuve avec leur politique qui est de recruter les meilleurs jeunes joueurs français. On va rester dans du franco-français. Donc je ne vois pas aujourd'hui un entraineur de calibre international venir à l'OM."

Cependant, même français, un Gourcuff ou un Galtier devra accepter de collaborer avec José Anigo, et devra s'accommoder de la pression extrême inhérente au poste d'entraîneur de l'Olympique de Marseille; autant dire que ça n'est pas une mince affaire.

Par Hakim Maludi

Facebook
Twitter
email
Whatsapp