OM : Après Anigo, Labrune dans la nouvelle cible

Publié le 20 mai 2014 à 14:08

Les critiques se multiplient contre la personne du président de l'OM Vincent Labrune. Après le départ de José Anigo, c'est le président phocéen qui cristallise désormais la critique.

Éric Di Meco, l’ancien latéral gauche marseillais de 50 ans, charge à son tour le dirigeant du club précédent critiqué par Christophe Dugarry pour après le retrait du numéro 21 des dossards marseillais.

Après Anigo, maintenant Labrune ?

Il lui est reproché cette fois sa prétention d’occulter l’histoire du club « Vincent Labrune pense que l’histoire du club a commencé quand lui est arrivé. En fait, il piétine l’histoire. Pour les 20 ans de la victoire en Ligue des champions, il a organisé une fête seulement une semaine avant, car il ne voulait pas la faire. » Beaucoup trop pour ces derniers jours.

Par Eric Defunts K.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp