Bordeaux – Transfert : Triaud, « Blanc a grillé Bellion, flingué Cavenaghi et fautif pour Chamakh »

Publié le 13 octobre 2011 à 18:24

Le président des Girondins de Bordeaux, sans jamais le montrer, a gardé une grosse amertume contre son ancien entraîneur Laurent Blanc.

Bordeaux est au plus mal depuis deux saisons, et le coupable semble bien trouvé. Pour Jean-Louis Triaud, l’entêtement de Laurent Blanc à garder Chamakh malgré la cour assidue que lui faisait Arsenal, lui a privé de fond pour renouveler son effectif. Il a déclaré : "L'erreur, c'est de lui avoir laissé carte blanche. Il a grillé Bellion, flingué Cavenaghi et il est fautif sur le cas Chamakh. L'année post-titre, on a une super proposition de Sunderland pour Chamakh et Blanc s'y oppose. On sait que, si Chamakh reste, il partira gratos. Et Blanc dit que ce n'est pas grave alors qu'il savait très bien que lui aussi se barrerait".

Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp