PSG / Fair-Play Financier : Echange tendu entre Al-Khelaïfi et Rummenigge

Cible favorite de Karl-Heinz Rummenigge, le dirigeant du Bayern Munich, le Paris Saint-Germain a tenté hier de convaincre l'UEFA d'assouplir les règles du fair-play financier. Alors que les principaux acteurs du football européen étaient réunis à Nyon, au siège de l'instance, les échanges auraient été particulièrement tendus entre le bavarois et Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

D'après RMC, suite aux attaques répétées du dirigeant allemand à l'encontre du club de la capitale, le qatari aurait décidé de riposter, le tout en présence, entre autres, de Michel Platini. "Pendant plus d’une quinzaine de minutes, il a défendu avec force et vigueur son club, selon une source proche de l’UEFA. Il a été très convaincant. L’échange a été très tendu avec Rummenigge. Mais le duo Nasser/Jean-Claude Blanc a été très pertinent."

Reste à savoir si les arguments avancés par le clan parisien contribueront à convaincre l'UEFA d'infléchir les règles du fair-play financier. Du côté de Rummenigge, comme des historiques du football européen, il est hors de question de voir le club de la capitale venir empiéter sur leurs plates bandes.


Par Hakim Maludi
Publié le 14 octobre 2014 à 13:07 | mis à jour le 14 octobre 2014 à 13:07

Facebook
Twitter
email
Whatsapp