PSG / Fair-Play Financier : Echange tendu entre Al-Khelaïfi et Rummenigge

Cible favorite de Karl-Heinz Rummenigge, le dirigeant du Bayern Munich, le Paris Saint-Germain a tenté hier de convaincre l'UEFA d'assouplir les règles du fair-play financier. Alors que les principaux acteurs du football européen étaient réunis à Nyon, au siège de l'instance, les échanges auraient été particulièrement tendus entre le bavarois et Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

D'après RMC, suite aux attaques répétées du dirigeant allemand à l'encontre du club de la capitale, le qatari aurait décidé de riposter, le tout en présence, entre autres, de Michel Platini. "Pendant plus d’une quinzaine de minutes, il a défendu avec force et vigueur son club, selon une source proche de l’UEFA. Il a été très convaincant. L’échange a été très tendu avec Rummenigge. Mais le duo Nasser/Jean-Claude Blanc a été très pertinent."

Reste à savoir si les arguments avancés par le clan parisien contribueront à convaincre l'UEFA d'infléchir les règles du fair-play financier. Du côté de Rummenigge, comme des historiques du football européen, il est hors de question de voir le club de la capitale venir empiéter sur leurs plates bandes.