Scandale de corruption : Nîmes, Angers, Caen et Dijon ébranlés, plusieurs interpellés

Publié par Gary SLM le 18 novembre 2014 à 08:14

Dossier

Un scandale de corruption secoue le football français avec les interpellations de plusieurs dirigeants de clubs de Ligue 2 et de Ligue 1. D’après le quotidien Le Point, « Plusieurs interpellations ont eu lieu mardi ce matin à Nîmes, Angers, Caen et Dijon dans le cadre d'une enquête ouverte pour des suspicions de "corruption active et passive dans le cadre de manifestations sportives".

Des entraîneurs, dont un officiant en Ligue 1, des présidents de clubs (de L2) et des intermédiaires de renom seraient présentement en garde à vue pour cette affaire qui concerne essentiellement le championnat de Ligue 2. « Jean-François Fortin le président du Stade Malherbe de Caen (club de Ligue 1), figurerait parmi les personnes arrêtées », précise la même source. La police française va auditionner les suspects mis en cause dans cette affaire de corruption.

D’après le média, « Les policiers du Service central des courses et jeux de la Direction centrale de la police judiciaire » tenteraient en ce moment même « de faire la lumière sur plusieurs matches suspects du Nîmes Olympique de la saison dernière, où les Crocodiles" nîmois s’étaient sauvés de justesse en fin de saison, au bout d'un parcours très difficile. « Plusieurs matches jugés suspects feraient l'objet de vérifications des enquêteurs : Dijon-Nîmes le 25 avril 2014 - qui avait pourtant vu une écrasante victoire des Dijonnais sur le score de 5 à 1 ! -, Angers-Nîmes (2-3) le 6 mai dernier et l'avant-dernier match de la saison capital pour le maintien entre Caen et Nîmes (1-1). »

La police aurait été mise sur cette piste par « de troublants échanges téléphoniques entre le nouveau président du club, Jean-Marc Conrad, et Serge Kasparian » dans des écoutes intervenues dans le cadre de l'affaire du cercle de jeu Cadet, sponsor maillot des "Crocodiles" depuis le début de cette saison. Dans des communications, le patron laisserait, selon les informations du quotidien, entendre son intention d'"arranger" certaines rencontres pour assurer le maintien du club …

Afficher les commentaires