ITW - Paris FC / Christophe Taine : "C'est le souhait de tous de voir un deuxième grand club Parisien."

Leader de National (26 points) après 14 journées, le Paris FC nourrit de grandes ambitions cette saison, avec la montée en Ligue 2 en ligne de mire. Bien partis pour réaliser cet objectif, les Parisiens veulent confirmer leurs bons débuts et donner du relief aux attentes qu'ils suscitent. Travail et professionnalisme, tels sont les mots d'ordre de l'entraîneur du club, Christophe Taine, qui a pleinement conscience de ce que représenterait, à terme, la présence de deux clubs Parisiens dans l'élite. Entretien.

Christophe Taine, le Paris FC sort d'une lourde et surprenante défaite à domicile contre Boulogne (1-3) en championnat, vos joueurs ont-ils d'ores et déjà tourné la page ?

Christophe Taine : "Oui complètement ! On est des professionnels, on passe rapidement à autre chose. On est déjà focalisés sur le prochain match, il faut savoir vite digérer les défaites et passer à autre chose. En l'occurrence, nous sommes à Brest, pour le match de Coupe de France, à nous de nous relancer."

Quelle est la réaction que vous attendez de vos hommes sur le terrain, aussi bien en Coupe de France demain, que dans dix jours en championnat ?

Christophe Taine : "On va essayer de faire un bon match, dans l'état d'esprit, à Brest. Faire un match plein aussi bien au niveau défensif qu'offensif. Ensuite à Colmar (en championnat, ndlr), il faudra retrouver notre état d'esprit du début de saison. C'est à Colmar qu'on verra si la défaite contre Boulogne n'était qu'un accident de parcours, puis ensuite face à Marseille. Mais a priori, connaissant bien mon groupe, c'est un accident."

A ce sujet, la rencontre face à Marseille-Consolat approche à grands pas, puisqu'elle aura lieu le 19 décembre prochain. En dehors des considérations économiques, qu'est-ce qui différencie ce Paris / Marseille là du grand choc PSG /OM ?

Christophe Taine : "C'est certes un Clasico, mais c'est un Clasico de National. Il y a moins d'animosité étant donné qu'il y a moins de monde qui suit les deux clubs. Nous, on joue devant 600, 700 personnes, et pour eux, c'est pareil; alors que PSG / OM c'est 50 000 de chaque côté, c'est surdimensionné, c'est la Ligue 1. Par contre, c'est vrai que ce qui est ressemblant, par rapport à PSG / OM, c'est la question de l'identité. On a une vraie identité Parisienne, et idem pour eux, qui ont leur  identité Marseillaise."

Paris FC

Le Paris FC est 1er de National avec 26 points, le Red Star est 5ème avec 23 points. Est-ce la saison ou jamais, pour les franciliens, de voir deux clubs de la région parisienne se hisser simultanément en Ligue 2 ?

Christophe Taine : "Je vous avoue que je n'ai pas pour habitude de parler du Red Star. Je souhaite en tous les cas que nous, on y arrive. Après, pour les autres clubs de la Région Parisienne, je n'ai rien à leur souhaiter en particulier. Je préfère me concentrer sur mon club, et je souhaite que le Paris FC, dans les deux ans, accède à la Ligue 2."

Nourrissez-vous également l'ambition de rejoindre un jour le Paris Saint-Germain en Ligue 1 ?

Christophe Taine : "A terme, de toutes façons, c'est le souhait de tous les clubs Parisiens : Accéder à la L1 et y rejoindre le Paris Saint-Germain pour avoir un deuxième club à Paris. Nous, on a l'identité Paris FC, il y a un engouement, les gens sont pressés de nous voir monter en Ligue 2, puis ensuite, voir un deuxième club Parisien dans l'élite, oui. Même si on n'est pas du tout dans le même fonctionnement, le PSG, c'est du haut standing; nous, nous voulons faire du foot populaire, et je pense qu'on récupérera beaucoup de monde si on est amenés en L2, puis par la suite en L1."

Pensez-vous que la présence du Paris FC dans l'élite, ou même en Ligue 2, puisse enfin valoriser le potentiel présent dans la Région Parisienne ?

Christophe Taine : "Oui, vu que le PSG n'a pas une politique de formation exclusive, puisque ce sont surtout de gros recrutements étrangers, ou même en Ligue 1. Nous, nous pourrions récupérer les bons jeunes du bassin parisien et surtout, amener autre chose aux gens, du foot populaire. Aussi, dans toutes les grandes villes, dans toutes les capitales il y a souvent deux ou trois grands clubs. Il y a de la place pour tout le monde, la Région Parisienne est très grande, donc ça serait une aubaine pour nous de monter en Ligue 1, notamment pour récupérer ces jeunes qui s'identifieraient à nous."

 

Propos recueillis par Hakim Maludi

Mercato : Barça, Bartomeu avoue ses limites pour Neymar

Mercato : Barça, Bartomeu avoue ses limites pour Neymar

22:25

Pour la presse espagnole et française, le PSG a plié le dossier Neymar. La star brésilienne va […]

22:00
Mercato : Arsenal, 10M€ du Deportivo pour Perez

Mercato : Arsenal, 10M€ du Deportivo pour Perez

L’Olympique de Marseille se serait désormais mis en tête d’attirer Lucas Perez pour le renfort […]

21:40
Mercato : Romeyer et le maire Perdriau en ont discuté

Mercato : Romeyer et le maire Perdriau en ont discuté

Roland Romeyer, président de l’ASSE et Gaël Perdriau maire de la Ville de Saint-Étienne, ont […]

21:15
Mercato : Barça, Al-Khelaïfi fait un grand pas vers Neymar

Mercato : Barça, Al-Khelaïfi fait un grand pas vers Neymar

Un dirigeant de la fédération du Qatar a confirmé ce jeudi à Yahoo Sport que Neymar va signer au […]

20:50
Mercato : Neymar ne rentrera pas à Barcelone !

Mercato : Neymar ne rentrera pas à Barcelone !

Comme tous les autres clubs présents conviés pour l’International Champions Cup, la tournée […]

+