Pour éviter de se mettre la pression, Michel Der Zakarian comptait sur un bon résultat face à Rennes samedi en vue de tenir le pari du maintien dans l’élite cette saison. Avec le nul du week-end, le coach nantais craint que son équipe ne se soit mise dans une situation délicate au point de ne pas être en phase avec son objectif de se maintenir au terme de la saison.

Deux victoires à tout prix pour sauver la saison

Samedi face à Rennes, Nantes n’a pu faire le nécessaire pour être certain de se maintenir dans l’élite en fin de saison. Ainsi, Michel Der Zakarian et ses hommes vont continuer de courir derrière la victoire pour espérer rester en Ligue 1. À cet effet, le coach nantais a insisté sur le besoin urgent pour son club de se rassurer très prochainement, et cela passe absolument par des victoires.« Il faut vite gagner encore deux matchs pour être à l’abri », espère Der Zakarian.

Cela reste possible pour Der Zakarian

Très ambitieux sur le coup, l’entraîneur nantais souligne tout de même que cela n’est pas aisé dans cette bataille à engranger des points. « C’est un championnat très serré. Mais on a envie de terminer plus haut encore, on a l’ambition de rester dans les dix premiers. (…) Il y a des points à prendre, tout le monde se crispe. Toulouse a gagné et ça se resserre », fait remarquer l’ancien coach de Clermont. Il trouve cependant que cela n'est pas inaccessible à ses hommes. Il suffit de retrouver les qualités présentes en début de saison et cela commence à se ressentir surtout dans le secteur défensif. « Heureusement, on a fait une bonne première partie de saison et on reste cohérent. On a retrouvé de la rigueur défensive et c’est ce qui nous manquait en début d’année », déclare Der Zakarian.