Après avoir boycotté les journalistes du groupe CanaL+ pendant 10 jours, le PSG et l’OM ont mis fin à leur mot d’ordre.

Retour de la paix entre le PSG-OM et Canal+

C’est par un communiqué commun que le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille avaient annoncé leur décision de ne plus parler aux journalistes du groupe Canal+. Les deux plus grands clubs français ont appliqué cette décision sauf pour le PSG en Ligue des Champions.

C’est de nouveau par un communiqué que les deux rivaux unis dans cette démarche ont mis fin au boycott des employés de la chaine payante. Le PSG pense que le message envoyé est « passé auprès de la LFP ». Le président de l’instance, le Président Frédéric Thiriez aurait pris des décisions fortes qui devraient entrer en vigueur la saison prochaine. Ces décisions vont définir à quel moment les médias auront le droit de prendre « les images des joueurs », notamment « au moment de leur entrée dans les vestiaires »

«L'OM se félicite» de son côté «que la LFP ait choisi de suivre les recommandations du CNOSF qui a reconnu que les faits reprochés au joueur marseillais l'avaient été "en l'absence des membres du corps arbitral qui n'ont pu en prendre connaissance que par le biais d'une diffusion télévisée d'images tournées alors que le joueur ne savait pas être filmé et enregistré".»

Alors que Pierre Ménès et Hervé Mathoux s’indignaient de la décision des deux clubs, leurs dirigeants de Canal+ négociaient pour normaliser les rapporteurs entre les deux clubs et le média. L’OM se félicite «qu'il a pu avoir, au cours de ces derniers jours, des discussions constructives avec la direction de Canal+ et qu'il est convaincu qu'une avancée positive a pu être enregistrée sur ce dossier particulièrement important pour tous les clubs de Ligue 1.»