OL - ASSE : Maurice Vincent en appelle à Gérard Collomb.

Maurice Vincent, ancien maire de Saint-Etienne et actuel sénateur PS de la Loire, sollicite Gérard Collomb, le maire de Lyon, pour interpeller les dirigeants de l'Olympique Lyonnais sur leur décision de n'avoir aucun siège ni aucune loge portant le numéro 42 (numéro de La Loire, département de l'AS Saint-Etienne) dans le futur Stade des Lumières.

Une décision condamnée.

Maurice Vincent donne ce mercredi son point de vue sur l'actualité qui prévaut entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne. Le sénateur a émis un communiqué dans lequel il dénonce l'attitude des dirigeants des Gones concernant le numéro 42. Il « trouve cette décision particulièrement déplacée et inutilement provocatrice, d’autant qu’elle s’ajoute à des propos inadmissibles à l’encontre des Stéphanois. »

Une tentative pour calmer les ardeurs de l'OL.

Maurice Vincent tente donc d'attirer le regard du maire de Lyon Gérard Collomb de sorte qu'il puisse faire entendre raison à l'Olympique Lyonnais sur cette décision de ne pas compter le numéro 42 dans le futur Stade des Lumières. Selon Maurice Vincent, cette affaire symbolique dépasse largement le cadre du football.

«Le football est avant tout un sport populaire, qui doit être préservé de tous les populismes et formes de chauvinisme lesquels, on le sait, peuvent conduire au pire », prévient le sénateur PS.


Par Eugene Brika
Publié le 22 avril 2015 à 19:16 | mis à jour le 22 avril 2015 à 19:16

Facebook
Twitter
email
Whatsapp