PSG : Adrien Rabiot, la carte locale du PSG

Violemment fouettés par sa frappe limpide, les filets du pauvre Kossi Agassa s'en souviennent encore. Titulaire samedi face à Reims, Adrien Rabiot a ponctué à merveille une deuxième partie de saison réussie, en s'affirmant un peu plus comme la vraie carte locale du Paris Saint-Germain.

La réussite de Laurent Blanc

En conflit avec le club en début de saison, Adrien Rabiot, alors à deux doigts de rejoindre l'AS Roma, avait été mis au placard par le PSG jusqu'à ce qu'il accepte de prolonger son contrat jusqu'en 2019. C'est alors que tout a changé pour le joueur formé au club.

Totalement relancé par Laurent Blanc, qui aura mis toute son énergie pour que le milieu de terrain soit conservé par le club, Adrien Rabiot va petit à petit prendre ses marques, jusqu'à passer devant Yohan Cabaye, pourtant estampillé "recrue de Laurent Blanc" dans la hiérarchie.

L'accent Parigot de QSI

Depuis leur arrivée dans la capitale en 2011, les propriétaires du PSG rêvent de faire sortir des entrailles du club un pur produit de son centre de formation. Un jeune Parisien, conçu, façonné et entièrement mis en état de marche par l'institution, qui viendrait exploser à la face du monde.

Si Sakho, Ongenda, Coman, Areola ou Bahebeck ont, soit déçu, soit préféré prendre une autre trajectoire, Adrien Rabiot est en passe d'être le premier joueur issu de la formation parisienne à s'imposer, ou du moins, à montrer le bout de son nez, sous l'ère QSI.

Certes, il ne sera pas le "nouveau Messi" parisien tant désiré par Nasser Al-Khelaïfi, mais le joueur originaire du 94 symbolise déjà une certaine idée de la réussite au milieu des stars internationales qui composent l'effectif du PSG.

Acclamé par le Parc des Princes samedi dernier, Rabiot aura même su, au fil des matches, se mettre un public particulièrement difficile dans la poche, parce que les supporters aussi savent l'importance que son joueur revêt, ne serait-ce qu'en terme de talent pur.

Jugé parfois arrogant, chambreur à souhait lorsqu'il s'agit de parler de l'OM, fêtard maîtrisant à la perfection les pas de danse du moment (comme en attestent ses récentes célébrations de buts), le français de 20 ans est ainsi l'incarnation même de l'idée que certains se font aujourd'hui du "parisien typique."

Dans le viseur de Valence, Adrien Rabiot, qui bénéficie d'un temps de jeu plus qu'honorable au PSG, devrait voir cet été le club repousser toutes les approches le concernant.





Par Hakim Maludi
Publié le 26 mai 2015 à 15:40 | mis à jour le 26 mai 2015 à 15:40

Facebook
Twitter
email
Whatsapp