Mercato - PSG : Thiago Motta, un véritable casse-tête pour Paris !

Le transfert d’Angel Di Maria au PSG ne devrait pas mettre fin aux soucis des dirigeants de ce club. Un autre dossier pas moins facile à gérer attend Nasser Al-Khelaïfi et ses collaborateurs, celui de Thiago Motta.

Thiago Motta, un joueur pas facile à remplacer

L’italo-brésilien Thiago Motta veut quitter le PSG et l’a clairement affirmé au moins une fois. Cependant, la décision finale concernant son avenir sera prise par Nasser Al-Khelaïfi. Ce dernier pourrait décider de le garder au regard de la grosse difficulté qu’il y a de lui trouver un successeur.

Le PSG ne veut pas céder Thiago Motta pour deux raisons. Le joueur n’est pas en fin de contrat et aucun remplaçant du même profil n’est à la portée de ses recruteurs. Le quotidien Le Parisien, résume d’ailleurs toute la difficulté pour le club de la capitale de régler ce problème.

De moins en moins de possibilités sur le marché pour remplacer Motta

Alors que de nombreuses pistes étaient avancées tout le long de ce mercato pour trouver un successeur à Motta, plusieurs d’entre elles ne seraient en réalité pas de sérieuses options. William Carvalho (Sporting Lisbonne) ne serait pas visé. Yaya Touré qui a déjà montré son intérêt pour le projet de QSI ne sera pas facile à prendre à Manchester City, un sérieux rival de Paris.

Javi Martinez (Bayern), Kroos (Real Madrid) ou Busquets (Barça) ne devraient pas relier la capitale française parce qu’ils sont déclarés intransférables par leurs dirigeants, selon la source. Xabi Alonso du Bayern est un peu vieux avec ses 34 ans. Motta étant la meilleure option pour évoluer dans le milieu de terrain à ce jour, la question de lui offrir un nouveau contrat ne devrait pas être à écarter.

Reste à savoir si la prolongation du contrat de Motta lui donnera la motivation nécessaire pour défendre avec sérieux les couleurs du PSG.

Envie de parler football ? Rejoins-nous sur notre page Facebook !




Par Gary SLM
Publié le 31 juillet 2015 à 07:55 | mis à jour le 31 juillet 2015 à 07:55

Facebook
Twitter
email
Whatsapp