C1 / PSG : Riolo, "Paris fait une grosse demi-heure, ce n'est pas suffisant"

Publié par Eitel Mabouong le 04 novembre 2015 à 02:06

Malgré la prestation plutôt aboutie du Paris Saint-Germain mardi soir face au Real Madrid, Daniel Riolo assure que Laurent Blanc doit changer son onze de départ afin d'aller au bout dans cette compétition. Sur les ondes de RMC, il a une nouvelle fois appelé le coach du PSG a varié son système de jeu.

La rencontre face au Real Madrid



"Le PSG fait une très bonne demi-heure avec une grosse poussée avec la frappe de Rabiot et l’occasion de Cavani. Mais au final, ça ne fait vraiment pas beaucoup. Tout a été condensé dans une demi-heure. Etre fort comme le PSG l’a été pendant 30 minutes… il n’y a pas d’injustice, ici. Quand tu as l’occasion tu dois la mettre. Cavani, qu’il rate l’occasion à la 45e, c’est terrible.

Tu repars de là avec des regrets, mais qu’est-ce que t’as fait pour empêcher ça ? Aurier n’a rien fait, il est cramé. Il fait des aller-retour ensuite, ses centres, il les rate, puisqu'il est cramé. J’espère qu’il ne baissera pas physiquement. C’est un des meilleurs parisiens. Mais c’est l’effet Matuidi. Quand physiquement, il sont au top, ils font partie des meilleurs, mais sinon... En seconde période, le Real finit par contrôler avec un Ramos juste énorme. Il n’y a aucun joueur au PSG qui donne de la profondeur. Et quand Lucas rentre, il ne fait que des courses latérales."

L'avenir du PSG en LdC

"Il n’y a pas de plan B avec Blanc. Il y a pas de variation dans le jeu du PSG, c’est toujours le même. Pour aller loin dans cette compétition, c’est tout un onze qu’il faut revoir parce qu’avec ce onze-là, c’est cramé. Il faut changer cette équipe ! Cavani et Zlatan, les deux intouchables, il faudra quand-même toucher à un moment donné.

Le problème n’est pas que Cavani rate, le problème, c’est son utilisation (...) Lavezzi dans tous les gros matches répond présent et à la place on laisse un 9 qui dans les gros matches ne répond jamais présent. Une toute autre organisation est à faire avec une autre utilisation de Di Maria au sein de ce onze. La technique de Di Maria, Matuidi, jamais il ne l’aura. Pourtant, Matuidi, j’adore ce joueur."

Avec RMC.fr