L1 / OL : Aulas veut "faire le ménage", Beauvue dans le viseur !

Publié par Eitel Mabouong le 02 décembre 2015 à 00:14

Le match nul de l'Olympique Lyonnais face au FC Nantes (0-0) mardi soir n'a pas satisfait Jean-Michel Aulas. Outre le score, c'est l'attitude de certains joueurs qui n'a pas plu au président olympien. Remplacé en manifestant son mécontentement, et en omettant de saluer Hubert Fournier, Claudio Beauvue est notamment dans le viseur du Boss rhodanien.

"C'est un casus belli déterminant"

"Un président est là pour essayer d'améliorer les situations et on s'est mis dans une situation difficile. Lyon n'est pas Paris ou Marseille, mais en terme de pression, quand on a pas les résultats... En Ligue des Champions, c'est un gros échec. On avait beaucoup misé là-dessus et ça a déclenché plein de choses.

J'ai lu des choses dans un certain type de presse. Déjà qu'on n'est pas tout le temps bon sur le terrain... cela prouve qu'il y a du ménage à faire. Il y a un certain nombres d'attitudes qu'il faut arrêter dès le départ. J'ai encore vu ce soir des attitudes qui ne me conviennent pas. Comme je l'ai dit, et puisque c'est sorti dans la presse, je pense qu'on (la direction, ndlr) a fait notre travail. On a mis les joueurs dans les meilleurs conditions possibles. On ne leur demande pas de gagner tous les matchs mais au moins de mettre de l'intensité.

Le sujet des jeunes a été réglé. Ils ont apporté leur pierre à l'édifice. Ce soir (mardi), j'ai vu des joueurs qui ne sont pas à leur niveau et qui, quand ils sont sortis, n'ont pas salué leur entraîneur. Pour moi, c'est un casus belli déterminant. Je regarde aussi le match et je pense avoir assez de légitimité pour parler. Les joueurs qui sont remis en cause doivent accepter de l'être. Je veux qu'une nouvelle histoire s'écrive à partir de janvier avec l'entrée dans le nouveau stade."

Au micro de Canal +

Afficher les commentaires