PSG : Doha, Blanc joue une partie de son avenir sur le stage

Le stade hivernal que passera le Paris Saint-Germain du côté de Doha est loin d'être anodin aux yeux de Laurent Blanc. Une partie de son avenir pourrait en effet se jouer lors de ce rassemblement.

Doha, un premier objectif sportif

En instance de prolongation, Laurent Blanc ne devrait pas profiter pleinement de sa semaine de vacances. Le coach du Paris Saint-Germain compte en effet préparer au mieux ce stage hivernal du côté de Doha afin de resserrer les liens entre les joueurs. Un élément indispensable selon lui afin de mener à bien les objectifs de la deuxième partie de saison parisienne.

"Je souhaite que l'équipe resserre les liens encore plus même s'ils se connaissent déjà bien, assure ainsi le coach du PSG sur le site officiel du club. Cela fait d'ailleurs partie de nos forces. Nous avons peu changé l'équipe et nous souhaitons que les recrues s'adaptent encore mieux lors de ce stage. Nous allons profiter de conditions de travail fantastiques, avec une météo exceptionnelle, le Qatar étant une destination idéale pour cela. Le stage sera court mais j'espère voir une grosse intensité à l'entraînement."

Prolongation accélérée à Doha ?

Ce déplacement au Qatar devrait également être l'occasion pour l'Etat-major parisien de mettre sur la table la prolongation de contrat de Laurent Blanc. Publiquement appuyé par Nasser Al-Khelaïfi, ce dernier pourrait profiter de sa visite dans le Golfe pour rencontrer Tamim ben Hamad Al-Thani, émir du Qatar et propriétaire du club de la capitale.

Reste à savoir si cette entrevue permettra à Laurent Blanc de signer son nouveau bail dans les plus brefs délais. Au-delà d'une simple prolongation de contrat, l'impression laissée à l'occasion de cette visite -ainsi que les résultats du club en seconde partie de saison- seront sans aucun doute décisifs pour le principal intéressé, en vue de son maintien à la tête de l'équipe au cours de l'intersaison.




Par Eitel Mabouong
Publié le 24 décembre 2015 à 04:07 | mis à jour le 24 décembre 2015 à 04:07

Facebook
Twitter
email
Whatsapp