FC Lorient – Transfert : Gourcuff s’en foutait du renvoi de Kombouaré

Publié par Gary SLM le 31 janvier 2012 à 17:08

Le limogeage d’Antoine Kombouaré de la tête du PSG avait ému plusieurs acteurs du football, sauf Christian Gourcuff, qui dit avoir été indifférent au départ du Kanak du club de la capitale française.

Il a répondu à France Football : « Non cela ne m’a pas ému. Cela devait arriver. A un moment donné, ça ne sert plus à rien de faire semblant. On ne peut pas entraîner et s’investir complètement dans son boulot en sachant que ça va s’arrêter. C’est souvent préférable de prendre une décision le plus vite possible dans l’intérêt de tout le monde. Le moment n’est jamais bien choisi. Le faire en cours de saison quand l’équipe n’était pas bien, ça n’aurait pas été très opportun non plus. Là, ça permet au moins à celui qui prend la suite d’arriver dans une bonne dynamique.»

La réaction de Gourcuff peut se comprendre quand on connaît sa relation avec Antoine Kombouaré. Les deux hommes avaient eu un échange de propos un peu violent la saison dernière, suite à un mauvais geste de Claude Makélé sur un joueur lorientais. Le père de Yahann Gourcuff avait alors déclaré : « Makelele n’est pas arbitré comme les autres. Samedi, il a commis des fautes grossières qui n’ont pas été sanctionnées. C’est le comportement de l’arbitre qui pose problème. En août, Makelele avait dit qu’il fallait laisser une part d’intimidation sur le terrain. Cela m’a choqué car c’est très grave sur le plan de la moralité et cela mériterait une suspension. De tels propos, c’est terrible.»

Kombouaré lui avait répondu : « …Il est irrespectueux, dépasse les limites et va avoir affaire à moi. Il y a des choses que je ne peux pas accepter. On doit respecter l’homme et sa carrière. Gourcuff, il faut lui dégonfler son cigare. On peut tout dire du joueur mais c’est interdit d’attaquer l’homme. Il faut que Gourcuff parle football et arrête de se prendre pour un autre. J’ai l’impression que ce mec-là est aigri. Est-ce qu’il a un souci ? »

Afficher les commentaires