FIFA / Ballon d'Or : Eto'o volé deux fois par Messi ?

Il a beau avoir un des plus beau palmarès de l'histoire du football, Samuel Eto'o -à l'instar d'un Andres Iniesta ou d'un Thierry Henry- n'a jamais reçu le plus prestigieux des trophées individuels. Pire encore, il n'a jamais fait office de vainqueur potentiel aux yeux d'une large partie du grand public.

Les trophées ne suffisent pas

A l'issue de la remise du cinquième 'Ballon d'Or' à Lionel Messi en début de semaine, Rémy Ngono -journaliste camerounais- a tenu à défendre son compatriote. Selon lui, l'ex-attaquant du FC Barcelone aurait dû recevoir cette distinction à trois reprises durant sa carrière (2006, 2009 et 2010) en raison des razzias réalisées les clubs dont il portait le maillot ces années là. Le journaliste se justifie ainsi sur sa page Facebook :

"En 2006, SAMUEL ETO’O remporte la liga, la coupe du Roi, la ligue des champions. Meilleur buteur de la liga, meilleur joueur de la finale et meilleur attaquant de la ligue des champions ETO’O qui était le joueur étincelant sur le plan individuel et collectif au BARÇA, n’obtient pas le BALLON D’OR.

En 2009, SAMUEL ETO’O remporte toutes sortes de trophées avec le BARÇA. Il est élu homme du match lors de la finale de la ligue des champions. Il est élu meilleur avant centre de l’histoire du BARÇA et est aussi désigné meilleur joueur de la coupe du monde des clubs par FIF pro. Mais il est classé 5e, loin derrière MESSI qui remporte le BALLON D’OR.

Une interprétation de règlement

En 2010, ETO’O rafle encore 6 trophées avec INTER MILAN. Il élimine le BARÇA en 1/2 finale de la ligue des champions dans une double confrontation où MESSI n’avait pas réussi un seul tir. Il marque et est élu meilleur joueur au mondial des clubs. Mais c’est MESSI qui remporte le BALLON D’OR, alors qu’ ETO’O qui a tout gagné n’arrive qu’à la 12e position avec seulement 1,3% de votes.

ETO’O est le seul joueur au monde à avoir réalisé deux quintuplés avec deux clubs différents, mais jamais il n’a remporté le BALLON D’OR. Maintenant qu’on vient d’inventer qu’on ne gagne le BALLON D’OR qu’après avoir remporté 5 trophées, il faut donc dédommager SAMUEL ETO’O et lui remettre ses trois BALLONS D’OR bien mérités. Comme le dit un proverbe africain : Il faut reconnaître que la poule noire pond aussi les oeufs blancs."

Concernant Samuel Eto'o, il confiait en personne -à travers une interview accordée à beIN Sports en 2014- que Lionel Messi était légitime lors de son élection en 2009 ; tout en ajoutant que la victoire de Fabio Cannavaro en 2006 était des plus surprenantes étant donné "qu'il n'a fait qu'un bon mois dans l'année"... celui de la Coupe du Monde.