Arrivé au FC Nantes en provenance d'Anderlecht durant ce mercato hivernal, Guillaume Gillet s'est rapidement intégré au sein du groupe de Michel Der Zakarian, puisqu'il est rapidement devenu titulaire au milieu de terrain. Sur Sport Magazine, l'ancien joueur du club belge est revenu sur son passage à Anderlecht, et en a profité pour régler ses comptes.

Anderlecht, une mauvaise mentalité

"Anderlecht n’est pas leader à cause d’un manque de constance et d’un gros problème de mentalité dans certains matches. C’est fini, le temps où le talent suffisait à faire la différence dans les matches entre guillemets faciles. Cette saison, tous les matches ont été difficiles, même à domicile. On ne gagnait jamais sur des gros scores. C’était sur un but d’écart, ou on ne gagnait même pas. On met le doigt sur la mentalité" a déclaré Guillaume Gillet avant d'ajouter :

"À Anderlecht, c’est devenu trop facile pour les jeunes parce qu’ils savent qu’ils sont sûrs de rester dans l’équipe, quoi qu’il arrive. Dans le vestiaire, ils sont relax et puis au club, tout le monde est un peu jaloux de la réussite de Gand mais il faut voir les choses autrement. On doit se réjouir qu’il y ait une grande pointure en plus dans le foot belge. Ça ne peut qu’améliorer le niveau."