ASSE - PSG : Banderoles hostiles au QSI, ce qui attend les Verts

Publié par ALEXIS le 02 février 2016 à 10:29

Les banderoles hostiles aux dirigeants qataris dans l’enceinte de Geoffroy-Guichard lors de l’opposition entre l’ASSE et le PSG, dimanche dernier (0-2) continuent de faire des vagues. Les dirigeants foréziens ont certes ouvert une enquête interne, mais la LFP se penchera sur le dossier jeudi. Avant son verdict, il est possible que les Verts soient sanctionnés sévèrement.

Une enquête interne diligentée par Caïazzo

Dimanche dans le Chaudron, des banderoles qui ne ménageaient pas du tout les investisseurs qataris, propriétaires du Paris Saint-Germain ont irrité le président Nasser Al-Khelaifi et ses proches. L’AS Saint-Étienne a bien regretté l’incident et a ouvert une enquête pour déterminer l’origine des ces banderoles et comment elles ont été introduites à Geoffroy-Guichard.

« Il y a eu un accident et on a conscience des failles, notamment dans la fouille menée par les stadiers (…) L’an passé, on avait réussi à intercepter les banderoles. Pas cette fois », a reconnu Samuel Rustem, responsable de la sécurité du Chaudron, dans L’Équipe.

A la suite de ces incidents, le président du Paris SG avait demandé des explications à Bernard Caïazzo, président du Comité de surveillance des Verts. « Une enquête interne est en cours pour déterminer qui a fauté, car on ne nous a pas signalé certaines banderoles, comme le veut pourtant la procédure. Nous prendrons nos responsabilités », a ensuite précisé Rustem.

L’ASSE risque gros devant la LFP

Malgré tout, les Verts restent sous la menace des sanctions de la Commission de Discipline de la LFP qui va éplucher ce dossier des banderoles stéphanoises ce jeudi. Il faut dire que l’une des affiches était libellée comme suit : « Le Parc est devenu un cimetière, vous n’emporterez pas votre argent au paradis. Pray for Paris ». Une enseigne fortement insultante aux yeux des dirigeants parisiens.

Afficher les commentaires