L’arrivée de Michel, dans les conditions que l’on sait, aux commandes du banc de l’Olympique de Marseille ne pouvait pas laisser grand monde indifférent. Régulièrement mis en cause pour les résultats en dents de scie du club, l’entraîneur phocéen n’est pas encore parvenu à redresser la barre. Mais face à l’avalanche de critiques dont il est la cible, l’Espagnol vient de recevoir un soutien de poids en la personne de Vincent Labrune.

Labrune se fait l’avocat de Michel

Michel doit une fière chandelle à Vincent Labrune, en dehors de qui il ne pouvait pas trouver meilleur avocat. Les fans de l’OM ne font plus vraiment confiance au coach de 52 ans et ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter ouvertement son départ. Mais le président marseillais juge leurs critiques excessives et trouve des circonstances atténuantes au successeur de Bielsa.

« J’intègre les conditions dans lesquelles il est arrivé, je suis loin de l’accabler », ainsi Labrune a-t-il commencé sa plaidoirie ce dimanche dans les colonnes de L’Equipe, avant de poursuivre : « J’avais insisté sur la notion de spectacle en août, mais j’ai compris qu’il choisisse de sécuriser son jeu à l’automne, après une série de mauvais résultats. En janvier, j’ai trouvé certaines critiques injustes, nous avons subi une hécatombe de blessures. »

On peut cependant ce demander pendant combien de temps le dirigeant prendra fait et cause pour l'entraîneur.