RC Lens : Le président Gervais Martel relaxé !

Gervais Martel, le président du RC Lens qui était poursuivi pour corruption et recel d’abus de biens sociaux vient d’être relaxé par le tribunal correctionnel d’Arras. Me Didier Robiquet, l’avocat du dirigeant lensois a donné l’information à l’AFP.

« Il y a eu une relaxe générale ».

Le tribunal correctionnel d’Arras n’a pas suivi l’avis du procureur qui avait requis quatre mois de prison avec sursis et une amende de 20.000€ contre le patron du RC Lens. Pour rester actionnaire majoritaire du club de Ligue 2, Martel avait sollicité et obtenu deux prêts de 2 M€ de la part d’entreprises de travaux publics exerçant dans le nord de la France.

En contrepartie, il leur garantissait des attributions de marché dans le cadre de la rénovation du stade Bollaert-Delelis en vue de l’Euro de juin prochain. Ce sont là les faits qui étaient reprochés à Martel. Aux dires de son avocat, il y a eu une relaxe générale parce qu’il n'y avait aucune infraction pénale ou irrégularité dans l'opération qui avait été établie entre ces personnes. Le tribunal correctionnel a établi qu’il n'y a ni corrupteur ni corrompu dans ce dossier.