Abou Diaby, qui a enfin joué 90 minutes lors d'une rencontre à haut niveau, est revenu à l'issue de la victoire face à Sochaux en demi finale de la Coupe de France, sur le limogeage de Michel, et sur l'annonce de la vente du club par Margarita Louis-Dreyfus.

Diaby reconnaît une situation difficile

"Dans ces moments agités, il faut essayer de garder une forme de sérénité. Il se passe plein de choses, mais nous on a des matches à jouer et on devait se concentrer sur le match de ce soir. Indirectement, cela peut nous affecter, mais on doit rester des professionnels dans ces moments-là" a affirmé l'ancien Gunners avant d'évoquer la particularité du club olympien.

"Oui, je dois avouer que je n'avais jamais connu ça. Sportivement, c'est une saison compliquée, mais il faut regarder l'avenir maintenant". Problème ou pas, l'Olympique de Marseille devra rapidement se reconcentrer sur la compétition, puisque les hommes de Franck Passi affronteront ce dimanche le FC Nantes afin de tenter d'assurer leur maintien. S'en suivra ensuite la tant attendue finale de Coupe de France face à l'ogre parisien.