OM - Mercato : Menace de la LFP dans l'affaire Lassana Diarra ?

Publié le 26 mai 2016 à 11:08

Lassana Diarra veut partir libre au terme de cette saison et invoque une clause secrète passée avec l’OM et stipulant qu’il peut le faire dès qu’il en a envie. Pour sa part, le club brandit un contrat de trois ans pour réclamer une indemnité de transfert du milieu défensif. D’ou une possible intervention sanction de la LFP pour départager les deux parties.

Un faux calcul de Diarra ?

Lassana Diarra se tromperait en croyant être en mesure de partir libre de l’Olympique de Marseille au terme de la saison. Car la fameuse clause brandie par le joueur à l’appui de ses prétentions n’aurait effet juridique.

C’est ce qu’un avocat a expliqué à La Provence en ces termes : « Ça n’existe pas en droit. Juridiquement parlant, tout document signé extérieur au contrat n’a pas de valeur. » L’international français ne peut donc s’aller gratuit parce que sous contrat pour trois ans ?

Il faudrait alors craindre un durcissement des positions et surtout une intervention de la LFP sous forme de sanction de cet accord pour « non-respect de la procédure ».

Par JOËL