Alors que l'Olympique de Marseille a officialisé le naming du stade Vélodrome, Jean Michel Aulas, le président lyonnais s'est montré particulièrement agacé de la décision, car les Gones visaient également l'opérateur Orange, mais ils s'étaient fait remballer car le président lyonnais demandait entre 8 à 10 millions d'euros par an.

Une piste en moins pour Aulas

"Ça ne me fait pas plaisir. J’ai eu Stéphane Richard, avant-hier car j’étais dans la confidence. On va regarder ce que ça change pour nous sur le plan des opérateurs. On avait l’engagement avec eux de ne pas aller chercher d’autres opérateurs pour le naming." a déclaré le président lyonnais.

À la recherche d'un sponsor pour son stade, Jean Michel Aulas devra se tourner vers de nouvelles pistes, pour espérer récupérer un peu d'argent. D'après les informations qui circulent, Fiducial, grand groupe chinois, serait en pole position pour poser son nom sur le Parc OL. Affaire à suivre...