Mercato : Bafétimbi Gomis, l'OM menacé par West Ham

A la recherche d'un successeur à Michy Batshuayi, parti du côté de Chelsea FC au tout début du mois de juillet, l'Olympique de Marseille a jeté son dévolu sur Bafétimbi Gomis. Si l'ex-Lyonnais n'est pas opposé à une pige du côté de l'OM, les hôtes du Stade Vélodrome doivent néanmoins faire face à la concurrence de plusieurs clubs anglais sur ce dossier.

Bafétimbi Gomis, l'OM en pole mais...

Alors qu'il avait déjà failli rejoindre gratuitement l'Olympique de Marseille au terme de la saison 2013 / 2014, période durant laquelle il avait finalement préféré opter pour Swansea City, Bafétimbi Gomis pourrait cette fois-ci bel et bien rallier la Canebière dans les prochains jours.

Selon les révélations faites sur ce dossier par L'Equipe ce mardi, l'ancien pensionnaire de l'AS Saint-Etienne serait enclin à rejoindre l'OM, qui pourrait lui garantir le temps de jeu réclamé. En face, Sunderland et donc West Ham United ne peuvent pas lui en promettre autant. A la différence des Olympiens, ils disposent cependant des finances nécessaires pour prendre en charge l'intégralité du salaire de l'international français, qui émarge à 5 millions d'euros par an.

Si on en croit les affirmations du quotidien, l'OM conserverait encore une longueur d'avance sur ce dossier afin d'accueillir Bafétimbi Gomis en prêt. L'ultime interrogation est de savoir si Swansea City, qui est disposé à lâcher son joueur sous la forme de prêt, sera enclin à prendre une part importante du salaire de l'attaquant... Ou si les Gallois préfèreront le céder à un club capable de régler celui-ci dans son entièreté, tout en ayant conscience que ce club pourrait être un concurrent direct pour le maintien en fin de saison. Ce que ne sera pas l'OM. Entre raison économique et raison sportive, les Swans devront donc faire un choix.