OM - Le clan Anigo descend Labrune

Publié par Florian le 14 juillet 2016 à 11:30

Mis en examen pour complicité d’abus de bien social et association de malfaiteurs, José Anigo n'a pas du tout apprécié les propos du président Vincent Labrune, qui n'a pas hésité à le descendre devant la presse. Des accusations dénoncées par l'avocat du dirigeant olympien, Me Molina.

José Anigo dans la tourmente, son avocat réplique à Labrune

"Il était directeur sportif avec des attributions précises. Il a constamment agi dans l’intérêt du club et de la famille Louis-Dreyfus dans le cadre de ses prérogatives contractuelles. Il ne peut pas être tenu pour complice d’une irrégularité financière dans la mesure où il ne disposait d’aucun pouvoir dans le domaine financier.

Il restait cantonné aux attributions sportives. Quant à ses supposées relations, c’est évidemment un aspect du dossier qui est vigoureusement contesté par Monsieur Anigo. Il dément toute forme de porosité" explique le conseiller de José Anigo dans les colonnes de l'Équipe.

Le tribunal va désormais devoir trancher dans ce dossier. L'affaire est encore loin d'être terminée

Afficher les commentaires