Les propriétaires qataris du PSG peuvent désormais compter sur le soutien indéfectible de David Ginola dans la défense de leurs intérêts dans le football français. Alors que certains s’interrogent encore sur l'action des qataris pour aider à développer la formation de nouveaux footballeurs, l'ancien tricolore se charge d'apporter les réponses sur cette question.

Il a expliqué au journal Le Parisien, qu' : "Il faut distinguer le court terme et le long terme. Dans un premier temps, le PSG doit parer au plus pressé : renouer avec la victoire, remporter le titre de champion de France et se qualifier en Ligue des champions. Aujourd’hui, l’urgence, c’est de gagner le titre. Cela passe par de nombreux achats de joueurs. Ensuite, les dirigeants comptent vraiment développer une filière de formation de très haut niveau. Mais cela demande de la patience."

L’homme est bien au fait de ce qui se passe au club francilien. Il a rajouté : « J’ai passé quelques jours à Doha la semaine dernière, où j’ai rencontré Nasser al-Khelaifi. Sa volonté est de faire du PSG un club à dimension sociale. Il envisage par exemple de monter des académies d’excellence dans le Bassin parisien. Ce n’est pas pour les beaux yeux de la princesse. L’objectif, c’est de repérer et former les talents de demain capables d’intégrer l’équipe première du PSG. »

En ce qui concerne sa possible collaboration avec le Paris Saint-Germain, Ginola précise : « A ce jour, rien n’est défini. Mais cela m’intéresse au plus haut point. J’aimerais m’impliquer auprès de jeunes dans le cadre d’un projet aux frontières du foot, du social et de l’éducation. »