PSG : Affaire Ben Arfa, Unai Emery en pleine "faute professionnelle"

Par Gary SLM
Publié le 21 septembre 2016 à 08:30 | mis à jour le 21 septembre 2016 à 08:30
Résultats

Unai Emery dit à qui veut l'entendre qu'il attend traiter Hatem Ben Arfa comme les autres joueurs du club. Malgré le talent inné de l'ancien niçois, c'est par son travail à l'entraînement que le basque compte décider de l'intégrer ou pas à son groupe.

La gestion du cas Ben Arfa d'Unai Emery attaquée par Guy Roux

Si cette argumentation de Unai Emery est bonne pour la défense de ses choix, elle n'est pas moins une faute professionnelle à plusieurs titres. Non seulement le basque ne traite pas le français exactement comme tout le monde, notamment Edinson Cavani a qui il a maintenu sa confiance malgré ses matchs désastreux dans ce début de saisons. Ensuite, ce n'est pas en laissant Ben Arfa dans les tribunes qu'il va l'encourager à se mettre à niveau et c'est sur ce point que l'attaque Guy Roux.

L'ancien entraîneur de l'Aj Auxerre a déclaré sur le plateau de l'Equipe21 : "Quand ça commence, sur les 18 joueurs, il y a 7 touristes sur le banc dont trois ont le droit de jouer. Il (Unai Emery) pourrait quand même avoir un petit geste d'encouragement sur trois matchs en le mettant sur le banc, au lieu d'être dans la tribune."

Le technicien de 77 ans s'interroge : "Croit-il vraiment qu'il va s'améliorer en regardant les matchs ? Ça va faire un mois qu'il ne joue plus. Il n'y a pas de CFA au PSG ? On ne fait pas jouer les pros en CFA ? C'est une faute professionnelle de l'entraîneur là !"

Le doyen des entraîneurs de Ligue 1 égratigne aussi Nasser Al-Khelaïfi qui dit soutenir son entraîneur dans ses choix. "Il vient de commencer, il est soutenu par le président. Mais s'il perdait encore un ou deux coups, on lui dirait "Mais dis donc..." Épuise il le mettrait, et il ferrait un mauvais match parce qu'il n'a pas joué depuis un mois."

Facebook
Twitter
email
Whatsapp