EA Guingamp - LFP : Bertrand Desplat règle ses comptes !

Publié par ALEXIS le 05 octobre 2016 à 20:20

Bertrand Desplat a déploré l’ajournement de l’élection au Conseil d’Administration (CA) de la LFP. Le président de l’EA Guingamp n’est pas content de la fracture entre les présidents de club de Ligue 1 et de Ligue 2.

Desplat déplore la division entre les dirigeants de clubs !

Le Président et les membres du prochain CA de la LFP seront connus ultérieurement. Puisque les dirigeants du football professionnel en France n’ont pas atteint le quorum lors du rendez-vous de ce mercredi 5 octobre. Du coup, ils sont repartis chez eux, en prenant un autre rendez-vous. Le 11 novembre selon l’AFP.

Au terme de la réunion de ce jour, Bertrand Desplat a exprimé son mécontentement. « Par la volonté conjuguée de 13 clubs et des familles du football, nous n'avons malheureusement pas pu délibérer ensemble des sujets qui importent à tous sur le développement du football. Plus grave, nous n'avons pas pu faire valoir l'acte démocratique qui est celui d'une assemblée générale élective », a lâché le président de l’En Avant Guingamp dans ses propos relayés par l’Agence.

« On constate et on déplore un déni total de démocratie. On estime que les personnes qui portent la responsabilité de cette fracture importante du foot devront rendre compte… », a ensuite enfoncé le patron du club breton.

Il faut préciser que les clubs français sont divisés entre deux syndicats : Première Ligue qui regroupe la majorité des équipes de L1 et l'UCPF (Union des Clubs de Footbal Professionnel) dont la plupart sont de L2 et où l'EAG est affilié.

Le vice-président de l’AS Monaco a également regretté la fracture entre les deux syndicats. « Il y a un conflit fort entre les deux syndicats. Chacun doit faire ses meilleurs efforts pour rassembler, fédérer et trouver un consensus », a confirmé Vadim Vasilyev.

Le quorum était fixé à 57,71 % et n’a pas été atteint ce mercredi. D’où le report de l’élection.

Afficher les commentaires