ASSE - LFP : Bernard Caïazzo explique le blocage de l'élection !

Publié par ALEXIS le 06 octobre 2016 à 11:45

Bernard Caïazzo a réagi au sujet de l’élection reportée au Conseil d’Administration de la LFP. Le président du Conseil de Surveilance de l’ASSE et patron du syndicat Première Ligue a approuvé le blocage. Il justifie sa position !

Bernard Caïazzo répond à Bertrand Desplat !

La LFP n’a pas pu élire son président et son Conseil d’Administration hier. Et pour cause, le quorum n’a pas été atteint. Le dirigeant de l’AS Saint-Étienne, Bernard Caiazzo, par ailleurs président du Syndicat Première Ligue, n’est pas étranger au report de la réunion. Il était pour le boycott. Il a expliqué les motivations de son agissement, dans des propos relayés par Evect.

« Ayant acquis la conviction, malheureusement, que l'UCPF (l’autre syndicat, ndlr) ne respecterait pas l'accord signé le 14 avril entre les deux parties, qui stipulait qu'en échange d'une garantie financière de dix ans, elle voterait pour les candidats au Conseil d'Administration désignés par les clubs de Ligue 1, Première Ligue a refusé de participer », a justifié le président des Verts.

En clair, Bernard Caïazzo est d'accord avec les représentants de Première Ligue qui ont évité que le quorum soit atteint. Par conséquent, ils ont réussi à bloquer la tenue de l’élection. Laquelle a été reportée à une date ultérieure.

Il faut rappeler que Bertrand Desplat, président de l’EA Guingamp et affilié à l’UCFP, avait accusé Caïazzo du blocage, sans le nommer. « On constate et on déplore un déni total de démocratie. On estime que les personnes qui portent la responsabilité de cette fracture importante du foot devront rendre compte… ». Il est évident, un conflit d’intérêts divise les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, à travers les deux syndicats opposés.

Afficher les commentaires