OL : LFP, Jean-Michel Aulas se dit « victime d’attaques »

Aulas, le président de l'OL Publié par ALEXIS le 14 novembre 2016 à 10:19

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL avoue avoir été « profondément marqué » par la tournure des événements, lors de l’élection du Conseil d’Administration de la LFP.

Aulas secoué par les critiques

Malgré son air d'homme à la carapace assez solide affiché face aux critiques dont il est régulièrement l'objet à la présidence de l’OL, Jean-Michel Aulas peut aussi être vulnérable. Et ce fut le cas lors des tractations qui ont entouré l’Assemblée générale de la LFP.

Le président des Gones a déclaré qu’il a été sévèrement attaqué. « Je suis profondément marqué par toutes les attaques dont j’ai été la victime », a-t-il lâché dans Le Progrès.

À l’issue de l’assemblée générale de la LFP, Nathalie Boy de la Tour a été élue présidente et Aulas, reconduit au sein du conseil d’administration. Sur l’élection de l’ex-déléguée générale du Fondaction du Football, le patron des Lyonnais fait savoir qu’elle avait son soutien.

« Avec Le Graët (président de la FFF, ndlr), nous étions d’accord pour proposer sa candidature. Nathalie Boy de la Tour est une femme de consensus et d’éthique. Elle va apporter son savoir-faire, son sourire, et les présidents seront sans doute moins excessifs », a souligné Jean-Michel Aulas, tout en affirmant qu'il « peut toujours apporter son expérience, son relationnel, et sa disponibilité » à la nouvelle présidente.

Afficher les commentaires