Mercato - Vente de l'OM : McCourt était à l'affût depuis deux ans !

Frank McCourt suivait le dossier de la vente de l'OM depuis deux ans Publié le 23 novembre 2016 à 10:50

McCourt a donné l’impression d’être arrivé au dernier moment au rang des candidats au rachat de l’OM. Mais suivant les confidences de Poulmaire, l’Américain suivait l’écurie phocéenne depuis deux ans.

McCourt suivait l’OM depuis 2 ans !

L’officialisation de la mise en vente de l’Olympique de Marseille a vu défiler plusieurs candidats. De Gérard Lopez aux Iraniens en passant par des Saoudiens, des Emiratis et des Chinois, on pouvait croire que McCourt, qui a finalement remporté la mise, était le dernier candidat déclaré. Et ce d’autant que quand son nom a été cité pour la première fois, ce fut pour pour informer qu’il était entré en négociations exclusives avec Margarita Louis-Dreyfus.

Mais selon les révélations de Didier Poulmaire, qui a sans doute pris une part active dans le succès de McCourt, les choses se sont passées autrement. Pour cet avocat d’affaires, ce serait faux de croire que l’Américain était le dernier à arriver dans le dossier de la vente de l’OM.

« J’ai rencontré Frank en marge du Grand Prix de F1 de Monaco, il y a quatre ans. On a sympathisé, beaucoup parlé de sport. Puis on a continué à échanger, notamment sur le sport européen car il n’en avait pas une connaissance très fine. Il venait de vendre son club de base-ball (Los Angeles Dodgers) et s’interrogeait sur le type de challenge sur lequel il pourrait aller. On a parlé de football et d’autres choses », a d’abord expliqué le proche du milliardaire bostonien ce mercredi dans les colonnes de La Provence.

Le tout puissant conseiller du nouveau propriétaire marseillais a ensuite ajouté : « Puis il avait envie que je lui fasse remonter des opportunités d’investissement dans le sport. On a commencé à parler de l’OM il y a deux ans, à mon mariage aux Baux-de-Provence. J’ai observé l’évolution du club, jusqu’au moment où ça a été ouvert. » Voilà qui est désormais clair que McCourt s’était secrètement préparé de longue date.

Par JOËL