FC Metz - OL : Incidents, l’ANS réclame des sanctions ciblées

Le gardien de but de l'OL, Anthony Lopes touché par des pétards Publié par ALEXIS le 05 décembre 2016 à 16:45

L'Association nationale des supporters (ANS) a condamné les jets de pétards du public du stade Saint-Symphorien, lors de la réception de l’OL, samedi. Elle anticipe sur la décision de la LFP et propose des sanctions ciblées et non collectives.

L'ANS milite pour une sanction apaisée

L’ANS « condamne très fermement » les incidents qui se sont produits sur le terrain du FC Metz, lors de la venue de l’Olympique Lyonnais. Concernant les sanctions attendues de la LFP, la structure regroupant des fans de clubs de Ligue 1 et Ligue 2 ne veut pas de « mesures punitives collectives ».

Dans son communiqué publié ce lundi, l’ANS a certes condamné les «comportements dangereux et inacceptables » de certains individus parmi les supporters messins, mais elle n’est pas d’accord que tout le public des Grenats paie pour ceux qui ont jeté des pétards sur le terrain et fait des victimes parmi les Lyonnais dont le gardien de but, Anthony Lopes.

« La commission de discipline de la Ligue et de la Fédération doit comprendre que seules les sanctions ciblées et proportionnées sont légitimes et utiles. Stigmatiser l'ensemble d'une tribune ou des supporters d'une équipe conduit à affaiblir les clubs et les supporters qui entendent lutter ensemble contre ces débordements », a plaidé l’ANS.

Le match entre le FC Metz et l’OL avait été définitivement interrompu après un long moment d’arrêt de jeu, suite à des jets de projectiles qui avaient atteint le portier des Gones et le kiné venu le soigner.

Afficher les commentaires