AS Monaco - OL (1-3) : Riolo évoque « une succession de faits »

Daniel Riolo, chroniqueur sportif Publié par ALEXIS le 19 décembre 2016 à 13:32

Daniel Riolo ne rejoint pas systématiquement le président de l’AS Monaco au sujet de l’arbitrage du match contre l’OL (1-3), mais parle de faits majeurs vécus.

Riolo a souligné la nervosité de l’AS Monaco

Daniel Riolo ne s’aligne pas sur la position du vice-président Vadim Vasilyev qui a critiqué l’arbitrage du match perdu par l’AS Monaco face à l’Olympique Lyonnais, dimanche au stade Louis II. Cependant, dans son analyse, le journaliste sportif a noté « une succession de faits » lors de ce choc à rebondissements.

« Monaco devient nerveux. Mendy (Benjamin, ndlr) prend un rouge. À 10 contre 11, Monaco mené va devoir se découvrir. Passé à côté de sa première période, Monaco disjoncte suite à des faits de jeu. Cette équipe si sûre d’elle ces dernières journées explose. Elle … concède un péno. Une balle de (2-0) que Lacazette rate ! Ce match est une succession de faits, de scènes de foot », a commenté Riolo sur RMC.

Pour rappel, le dirigeant monégasque a ouvertement accusé l’arbitre d’avoir tronqué le résultat du match et a même réclamé une enquête sur les décisions arbitrales.

Afficher les commentaires