Paul-Georges Ntep est annoncé du côté de l'Olympique de Marseille en vue du mercato. Son transfert du Stade Rennais à l'OM reste encore incertain à l'heure actuelle.

Un flou jeté par Paul-Georges Ntep...

Paul-Georges Ntep rejoindra-t-il l'Olympique de Marseille durant le prochain mercato hivernal ? Si tous les voyants semblent au vert sur ce dossier, l'affaire est encore loin d'être entendue. D'autant plus que le principal intéressé a jeté un doute concernant un éventuel transfert au mois de janvier.

A travers un message publié sur son compte Twitter ce samedi, l'attaquant rennais a ainsi déclaré : "En 2017, il faudra arrêter de croire à tout ce qu'on vous dit dans les journaux quand même". Suffisant pour mettre fin à un mouvement en hiver ? Rien n'est moins sûr.

Ntep a la main, l'OM et Rennes dans l'attente

A six mois de la fin de son contrat avec le Stade Rennais, l'international français est en position de force. Le joueur peut en effet signer où bon lui souhaite à compter de minuit ce 1er janvier 2017. Le tout en décidant, dans une certaine mesure, s'il désire arriver libre au mois de juin (en négociant un meilleur contrat) ou changer d'air cet hiver (avec une indemnité de transfert pour son club actuel mais un contrat moins important).

Rennes n'a pour sa part que deux alternatives pour s'y retrouver financièrement : vendre son joueur en janvier ou espérer une prolongation de contrat d'ici le mois de juin, avec une éventuelle vente durant l'été.

Concernant l'OM, une arrivée de Paul-Georges Ntep lui permettrait de lancer son nouveau projet de la meilleure des manières. Le club récupérerait en effet un joueur jeune (24 ans), international, potentiellement capable de s'investir sur le moyen - ou long - terme... Le tout avec une indemnité de transfert au rabais. Il serait question d'une somme de 6 à 8 millions d'euros pour un changement de club.

L'ultime question reste donc de savoir si le principal intéressé, qui a récemment déclaré privilégier l'Allemagne en cas de départ, aura de meilleures pistes que celle menant à Marseille dés janvier.