OM : Morgan Sanson sur les traces de Paul Pogba et Serge Aurier

Morgan Sanson, milieu de terrain de l'OM. Publié par Eitel Mabouong le 21 février 2017 à 13:58

Contrairement à Nicolas Anelka ou Samir Nasri, Morgan Sanson a décidé de se toruver une excuse en bois pour étouffer une polémique. Paul Pogba et Serge Aurier en ont fait de même au cours des douze derniers mois.

Morgan Sanson et le compte supprimé

"Je n'ai jamais été supporter du PSG", "j'allais effacer mon compte de toute façon"... On a bien envie de croire Morgan Sanson sur ce coup-là, mais les prétextes avancés sont vraiment improbables en comparaison des images retrouvées. Comme par hasard, l'intéressé décide de supprimer son compte Twitter - qui comporte des messages pro-PSG - juste avant de s'engager avec l'Olympique de Marseille cet hiver.

Pourquoi Morgan Sanson n'a pas joué la carte de la franchise sur ce coup ? Ces histoires de rivalités ne veulent plus rien dire aujourd'hui d'un point de vue sportif entre l'OM et le PSG, par rapport aux années 1990 notamment. Qu'un supporter du PSG signe à l'OM pour le bien de sa carrière, ou qu'un fan de l'OM en fasse de même avec le PSG n'a absolument rien de scandaleux à l'heure actuelle. Le football est devenu un métier à part entière...

Morgan Sanson a cependant préféré se cacher pour tenter d'apaiser les tensions. Dans un autre registre, un Bafétimbi Gomis, un Zlatan Ibrahimovic ou un Lorik Cana ont toujours assumé leurs convictions concernant ces pseudo-rivalités. Morgan Sanson aurait pu en faire de même.

Serge Aurier et sa fausse vidéo

Morgan Sanson n'est cependant pas le seul à avoir menti pour tenter d'étouffer une polémique. Avant que cela ne devienne 'L'affaire Periscope' le 13 février 2016, Serge Aurier avait lui aussi essayer de mentir pour ne pas assumer son erreur. En choissisant d'ailleurs une excuse improbable.

Durant les toutes premières heures, au cours de la nuit, Serge Aurier confie à Pierre Ménès (via Twitter) que ces images sur Periscopene sont qu'un montage vidéo. Quelques heures plus tard, dans la matinée, le scandale éclate. C'est ce coup-ci l'excuse de la vieille vidéo hors-contexte qui est avancée.

Le simple fait de dire : "C'était une vidéo entre amis sur le ton de la plaisanterie" aurait éventuellement pu être un meilleur argument afin d'étouffer l'affaire publiquement (avant une sanction en interne). C'est finalement la vérité qui sera dévoilée en fin de journée ce dimanche-là, avec des excuses publiques au passage.

Paul Pogba et sa danse

C'était la polémique tabou durant le dernier EURO 2016. Parce que les Bleus étaient en difficulté dans leur propre EURO durant le premier tour, beIN Sports avait à l'époque pris la décision de censurer les images du bras d'honneur de Paul Pogba, lors de la célébration du deuxième but français dans les arrêts de jeu de France - Albanie.

Lorsque les images sortent, depuis la Belgique, Mino Raiola tente de faire passer ce bras d'honneur (en direction de la tribune de presse) pour une danse festive entre coéquipiers. L'agent ira même jusqu'à parler de tentative de déstabilisation... pour un geste que Paul Pogba a pourtant lancé de sa propre initiative.

Entre le déni puis l'accusation gratuite injustifiée... Mino Raiola a sorti l'artillerie lourde pour défendre l'indéfendable. Le simple fait de dire : "C'est un mauvais geste mais il faut le comprendre avec cette pression à domicile", aurait sans aucun doute été plus juste. Preuve en est avec Carlo Ancelotti.

Afficher les commentaires