OM : Christian Cataldo tacle sévèrement le PSG, l’OL et l’ASSE !

Christian Cataldo dit détester le PSG, l'OL et l'ASSE

Le prochain Classique a offert à Christian Cataldo de dire combien il abhorre le PSG. Mais ce patron d’un groupe de supporters de l’OM ne déteste pas que le club parisien.

Christian Cataldo met le PSG, l’OL et l’ASSE dans le même panier

Il ne faut pas compter sur Christian Cataldo pour avoir un minimum de sympathie pour le PSG, rival héréditaire de l’Olympique de Marseille. A quelques jours de la phase retour du Classique, dimanche à l’occasion de la 27e journée de Ligue 1, le président des Dodger’s a dit toute la haine qu’il vouait à la formation francilienne.

« Paris c'est plus une histoire médiatique. Mais ça ne m'empêche pas de les détester. Je ne regarde pas leurs matchs ou leurs joueurs », a craché dans une interview au Phocéen le supportais marseillais qui a cependant ajouté : « C'est vrai qu'il y en a moins qui sont détestables. Matuidi, Rabiot peut-être un peu... Ibra on pouvait le détester, mais il n'est plus là. »

Christian Cataldo en veut d’autant au PSG que l’OM ne fait plus le poids sur plan sportif depuis cinq saisons. « L'évolution peut se comprendre parce qu'il est plus accessible de battre Lyon que Paris. Avant, chacun avait ses chances. Là, si on les bat dimanche c'est une révolution. Ça fait 5 ans qu'ils nous battent et je pense que ça va durer un moment », a-t-il regretté.

Par ailleurs, le PSG n’est pas le seul club à être détester par le fan marseillais. L’OL et l’ASSE n’échappent pas non plus à sa haine.

« La rivalité sur le terrain, elle est avec Lyon. Mais moi je les déteste tous les deux, je mets tout dans le même sac. Tu peux même rajouter les Stéphanois », a-t-il admis.

Mais c’est quand il s’agit du PSG que cette haine est plus prononcée et va même au-delà du sportif. « Paris, c'est Paris, et ça m'énerve. Pas que le PSG. La tour Eiffel, le Louvre, les Parisiens… », n’a pas caché Christian Cataldo. Pas besoin de lui demander de l'interdiction de déplacement des supporters franciliens à l'occasion du match de dimanche...