Foot - Ligue 1 : Le coeur d'Eric Gerets est toujours à l' OM

Il y a des personnes que l’on n’oublie pas facilement dans la vie d’un club et Eric Gerets fait partie pour très longtemps de celle de l’ OM. Le technicien belge est arrivé à la tête du club de la cité phocéenne alors que celui-ci était au plus mal. Comme l’homme providentiel, il a très vite corrigé la trajectoire, au point qu’à sa deuxième saison l’OM est passé tout proche de s’offrir le titre. Bordeaux qui roulait au super en ce moment-là n’a dû son titre qu’à sa victoire face au Stade Malherbe de Caen dans les derniers temps de la saison. Gerets quitte brusquement le club pour une aventure au Qatar, où il pose ses valises à Al Hilal Riyadh pendant 2 ans avant de rejoindre le Maroc. L’OM gagnera le titre dès la première saison de Didier Deschamps sur son banc, mais comme personne n’est dupe, tout le monde a vite attribué ce trophée aux efforts des deux hommes forts de l’année précédente au club, à savoir Pape Djouf et Eric Gerets.

Didier Deschamps vit son année de vérité à la tête de l’OM et le constat d’échec se veut sans appel. Gerets n’est jamais vraiment loin quand il faut parler de l’Olympique de Marseille. Il a confié à Eurosport : « Je suis plus que triste. J'ai connu mes plus beaux jours comme coach même si je n'ai rien gagné avec cette équipe. J'espère qu'ils vont gagner la Coupe de la Ligue. Comme ça, ils sauveraient un peu leur saison malgré tout.»

En ce qui concerne José Anigo, la victime innocente d’un naufrage, le technicien Belge affirme : « J'avais de bons rapports avec tout le monde. J'avais un président qui était sensationnel et me donnait carte blanche. Avec José Anigo, je n'ai jamais eu le moindre souci ou tracas. Avec les joueurs, c'était impeccable. Avec le public aussi. Pour moi s'il y a une chose de regrettable, c'est que je n'ai pas réussi à gagner le championnat la deuxième année. »

Le titre de cette saison se joue depuis le début de l'exercice entre le PSG et Montpellier et même si Marseille n’est plus dans le coup, il peut considérablement contrarier les plans de son plus sérieux rival, le PSG. Une mauvaise performance du club phocéen permettrait à Montpellier de voler tout droit au titre, scenario que préfèrent les supporters marseillais. Reste à savoir si à défaut d’apporter la joie à ses supporters, l’OM va en faire la risée de la saison… ?





Par Antoine Levy
Publié le 11 avril 2012 à 16:21 | mis à jour le 11 avril 2012 à 16:21

Facebook
Twitter
email
Whatsapp