PSG - Ligue 1 : Verratti préfère gagner le titre de cette saison

Marco Verratti, milieu de terrain du PSG Publié le 13 avril 2017 à 12:00

Avant la 33e journée de Ligue 1, le PSG compte trois points de retard sur l'AS Monaco. Et avec l’énorme différence de buts largement favorable aux Monégasques, l’ont pourrait potentiellement parler de quatre points d’écart entre les deux clubs. Bousculé depuis le début de la saison par l’ASM et l’OGC Nice, le club parisien est loin d'avoir la certitude de remporter un cinquième titre de suite. Mais ce suspense plaît bien à Marco Verratti.

Verratti ne veut plus lâcher de points

Pour l’émission « This is Paris » sur le site officiel du Paris Saint-Germain, l’international italien a évoqué le sprint final et estime que la féroce bataille avec l’AS Monaco va faire grandir le club. Le milieu de terrain de 24 ans admet même que décrocher le titre de champion de France, comme l'an dernier, au mois de mars, n'avait pas réellement fait le bonheur des footballeurs parisiens.

« L’an dernier, tout le monde pensait que cette année serait aussi facile. Je dis toujours que ce n’est pas facile, surtout dans un championnat où il y a 38 journées. Cette année est un peu plus difficile. Ça nous pousse à vouloir faire mieux et à jouer à 110% parce que personne ne fait de cadeaux. Ce n’est pas parce qu’on fait des fautes qu’on est deuxièmes. Il y a aussi une autre équipe qui fait un grand championnat.

On n’a plus de droit de faire une erreur. Ça fait grandir tous les joueurs et le club. Je préfèrerais gagner comme cette année plutôt que gagner comme l’an passé. Mais il faut d’abord gagner. On ne peut plus lâcher de point. On est derrière, on doit penser match après match. Tous nos matchs sont des finales, ce sont des matchs uniques. Ça peut faire grandir les mentalités individuellement et collectivement », a expliqué Verratti.

Rendez-vous est donc pris pour demain vendredi à Angers pour la 33e journée de Ligue 1. L’AS Monaco s’est mis encore plus en confiance après son exploit en Allemagne face au Borussia Dortmund (3-2) en quart de finale aller de la Ligue des champions.

Par JEAN-LUC D